Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2006 6 25 /02 /février /2006 00:00

Comme d’habitude, la magie du décalage horaire vers l’ouest me donne cette capacité à m’éveiller à l’aube et à être dans la même forme que le type qui faisait la pub pour les matelas Mérinos dans les années 80 (celui qui enchaîne les sauts périlleux arrière en chantant à tue tête, une demi seconde après avoir ouvert les yeux).

Mon petit plaisir est alors de déambuler dans la ville américaine déserte ou je me trouve (en l'occurence Philadelphie) à la recherche d’un Starbucks Coffee.

La sensation d’être complètement réveillé dans une ville complètement endormie et quelque chose d’unique. Pour un peu on aurait l’impression d’être le seul survivant d’une guerre thermonucléaire globale.

J’aime beaucoup l’ambiance des Starbucks Coffee au matin trop tôt, c’est un peu comme si toute l’agitation de la société américaine avait décidé de faire une pause en lisant le journal dans des vieux canapés en écoutant un air jazzy. L’expresso de chez Starbucks n’est jamais bon, par contre il fait toujours plaisir (c’est un peu comme les rissolettes de veau à la cantine, c’est pas bon, on le sait a l’avance, mais on est toujours content quand il y en a et on se jette dessus à chaque fois…).

Marrant de penser que Starbucks a construit sa fortune sur une idée simple : vendre du mauvais café mais de plein de sortes. Personnellement je ne fais pas bien la différence en le vanilla caramel flavored, le french roast et ce qu’il reste dans ma cafetière à la maison au troisième rinçage après l’opération de détartrage (vous savez le sachet avec la poudre bizarre, j’ai toujours trouvé ça très chiant de détartrer une cafetière, cette impression de perdre son temps à regarder couler l’eau qui coule, il n’y a rien de moins excitant a part peut être le dégivrage interminable du congélateur pris par les glaces…).

L’expresso tant convoité n’est donc pas bon, mais il est rassurant et l’ambiance est celle que l’on cherche à ce moment précis. Pour un peu on se mettrait à sortir un PC et écrire un billet.


* Paroles et Musique Edvard Grieg - Ca n’a rien à voir mais ce passage de Peer Gynt me donne la chair de poule comme aucun autre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nanaimo - dans Voyage
commenter cet article

commentaires

Nuno 26/02/2006 11:56

Alors là tu m'as eu, merci ! Se réveiller un dimanche matin et lire un petit billet comme celui-ci sur les Starbucks, ça ne peut que me foutre le cafard... réveiller les merveilleux souvenirs de New York... À Lisbonne, pas de Starbucks. Bon, le café est meilleur et les gâteaux délicieux ici, mais ça n'a pas cette magie...

LÂme 25/02/2006 23:29

J'adore ton blog et tes commentaires sur les trucs insgnifiants !

Je sais pas si tu voyages tout seul, mais moi, quand je suis tout seul, c'est exactement le genre de choses auxquelles je pense dans les aéroports !

Je ne sais plus quel Terminal c'est mais j'ai halluciné quand je suis allé à Moscou et que je me suis retrouvé dans une salle d'attente HS avec des contrôles de sŽcurité inadaptés, une file d'attente interminable .... loin du luxe dont tu parle du T1 :-)

Un de mes plus beaux souvenirs d'aéroport est de ce même voyage, mais de l'autre côté, à Moscou. J'ai trouvé un restaurant d'aéroport comme dans les films des années 70... vue sur les pistes, salle interminables avec 95% des tables vides, mobilier de la même époque.... tellement différent des snacks qu'o trouve dans les aéroports modernes du 21ème siècle :-)

Nanaimo 26/02/2006 00:08

Bah quand je voyage pour le boulot, des fois je suis tout seul,  des fois avec un collègue, des fois avec des collègues... Mais le sens de l'observation est plus aiguisé quand on voyage seul, et il est plus facile de sortir son pc, de se poser dans un coin et de se mettre à écrire. Si on fait tout ca quand on est accompagné, on a vite fait de passer pour un asociable...

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or