Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2006 1 24 /07 /juillet /2006 07:00

La décharge d’adrénaline est un truc qui a été inventé il y a fort longtemps afin que l’homme des cavernes puisse courir plus vite la minute après celle de sa rencontre avec le lion des cavernes.

Depuis que l’homme a inventé la bombe atomique, il est beaucoup moins sensible aux attaques du lion des cavernes, mais ce mécanisme inscrit au fond de nos gènes continue de se déclencher dans des situations le plus souvent anodines, ne menaçant nullement notre survie immédiate :

- A la gare, au moment de l’achat d’un ticket de train quand il y a plein de monde, que le train lui partira dans quatre minutes alors que (comme dans les films) les aiguilles de la grande horloge de la salle des pas perdus tournent dans un mouvement que l’on pourrait qualifier de ralenti accéléré, si l’on aimait bien (ce qui est mon cas) associer des mots qui s’opposent en oxymores absolus d’une parfaite pertinence, tout en se perdant en digressions rhétoriques inutiles (comme par exemple souligner le fait qu’on trouvera un peu plus haut dans cette phrase un chiasme de très bonne facture) alors même qu’il ne s’agit nullement du sujet de ce billet. Pendant cette attente insupportable on pestera sur la lenteur maladive de ces gens qui prennent un malin plaisir à demander quatre fois au guichetier si pour aller à Perigueux il vaut mieux prendre un billet découverte séjour ou bien partir une journée plus tard et profiter ainsi du tarif couple seulement disponible pour un départ en période bleue, avant de se décider de partir en voiture finalement. Un peu plus tard, comme aura pas eu le temps d’attendre la fin de ce comparatif ferroviaire on se retrouvera dans le train sans réservation, on choisira un fauteuil au hasard et on sera de nouveau soumis à ces petites poussées d’adrénaline au moment ou s’approchera un passager ennemi disposant possiblement d’une réservation en bonne et due forme pour le fauteuil sur lequel on s'est indument assis.

- Chez Quick, un quart d’heure après qu’on vous ait promis de vous amener à votre place un Giant espéré (momentanément en rupture de stock) et que dépité vous ne voyez rien venir. Panique totale au moment où les regard inquiets que vous jetez à la caisse semblent vous indiquer que la caissière qui vous a fait la promesse d’un service personnalisé paraît avoir terminé son service.

- Chez le boulanger, quand il ne reste qu’une baguette et qu’il y a trois personnes avant vous. Stress voisin de celui que l’on ressent à la cantine  lorsque l’on aperçoit tout au bout de la chaîne du self qu’il ne reste plus qu’une mousse au chocolat et que l'on craint de n'être pas le seul dans la file à avoir envie d'une mousse au chocolat.

- Dans une réunion, quand la conversation arrive par hasard sur un sujet que vous ne maîtrisez pas, au moment où vous sentez que quelqu’un peut vous demander votre avis.

Ces petites agressions du monde extérieur produisent les mêmes réactions que la fréquentation du lion des cavernes : accélération du cœur, transpiration, bouffées de chaleur. Toutes ce petites choses qui permetteraient à notre organisme de se mettre à courir vite, très vite, ce qui quand on y réfléchit deux minutes ne sert à rien car la fuite à grandes enjambées a rarement provoqué l'apparition d'un Giant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nanaimo - dans Nothing
commenter cet article

commentaires

Nanaimo 21/08/2006 15:41

Message personnel à l’attention de Monsieur Type :
- Alors ces vacances sous la pluie ?
- Alors cet article ? les lecteurs ici piaffent d’impatience et puis j’ai déjà écrit le teasing pour annoncer ta publication (no pressure)
J’ai pas ton mail pour te relancer donc je le fais publiquement, tu peux me contacter en utilisant le lien contact tout en bas de la page (pas con hein ?)
 

 
 
 

 
Ce message s’autodétruira.

Monsieur Type 28/07/2006 23:37

Quelle bonne idée ! Mais quel dommage, Mademoiselle Type et moi même partons en congés pour deux semaines de bonheur sous la pluie des iles britaniques.

Mais à la rentrée ce sera un grand plaisir d'honnorer cette noble mission que vous me proposez là, pour la France, pour la gloire, pour la littérature !

Nanaimo 29/07/2006 11:16

Bon ben d'accord alors, bonnes vacances et merci d'avance pour le point rouge.

Ks2ndre 28/07/2006 20:11

Très sympa ce blog !

Monsieur Type 28/07/2006 15:01

Puisque M. Nanaimo ne publie qu’une fois par semaine, sans nous prendre par surprise avec une publication le mardi ou pire, le samedi, je propose - de manière tout à fait unilatérale et probablement fort déplacée - d’organiser un sondage pour le sujet du prochain billet.
 


 

Alors je propose :
 


 

Sujet 1 : L’histoire des personnes qui dénouent les nœuds de leur casque de lecteur MP3 dans le métro. Une fois, j’ai vu un type qui a dénoué les fils de son casque entre Place de Clichy et Invalides.
 


 

Sujet 2 : Que fait le taxi quand on en sort ? De même, que deviennent les marches de l’escalator qu’on quitte, ou le journal qu’on dépose en évidence sur la place du TGV en descendant ?
 


 

Sujet 3 : Pourquoi les faire-part de naissance indiquent-ils tous le poids et la taille ? Est-ce un complot des éditeurs de cartes, et surtout à quoi ça sert ?
 


 

Sujet 4 : La liste secrète des célèbres ennemis publics : le type qui a décidé qu’il n’y aura pas de correspondance entre le RER A et le RER C, le salaud qui a décidé que l’euro aurait pour valeur 6,55957 F et non 1 Franc, ou 10 francs, pour faire plus simple, l’infâme qui a composé la musique du Petit Bonhomme en Mousse ou encore l’individu qui a décidé de remplacer Groquick pour ce vil lapin Quicky.
 


 


 

A vos boîtiers !! (oui, j’ai toujours rêvé d’être animateur de jeux télévisé)
 

Nanaimo 28/07/2006 16:31

:))) J'aime bien les sujets que tu proposes. Quelques commentaires : Sujet 1/ il est très difficile de défaire les noeuds des ecoutlettes de l'ipod tout en continuant de l'écouter. C'est curieux, on vit dans un monde où l'entropie a tendance à augmenter, ce qui fait que les noeuds ont une tendance à se créer spontanément. Je rève d'un monde parallèle à l'entropie décroissante ou les noeuds des casques des ipods se déferaient tout seul....Sujet 2/ Dans la même veine d'ou vient cet A340 qui est sur le point de s'envoler pour Tokyo, et où repartira t'il ensuite après Paris. On ne voit jamais vraiment beaucoup d'argent liquide, cet argent que nous avons l'impression de gagner, de dépenser existe t'il vraiment ?Sujet 3/ A rien je pense et pourquoi un extrait d'acte de naissance n'est il valable que quelques mois ? c'est débile ces informations (date de naissance, lieu, taille où poids de naissance) ne périment pas.Sujet 4/  On peut rajouter en paraphrasant Pierre Desporges : le sadique qui a inventé le fil rouge autour des crèmes de gruyère ou alors le type qui a eu l'idée de confectionner une poignée autour des packs de bouteilles d'évian avec un bout de scotch qui colle mal et qui coupe les doigts. Quant à l'affaire Grosquick j'en parlerai bientot (c'est dingue cette coincidence quand même....)S'il faut voter je vote 4.. Message personnel pour Monsieur Type : Puisque c'est l'été, puisque je prépare un billet sur la paresse, je te propose d'écrire toi même un billet sur un de ces sujets de me l'envoyer (grace au lien contact en bas de la homepage) et je publirai ici....Ca s'appelle le blog crossing, c'est très dans l'air du temps et surtout ça permet de faire pousser son blog sans se fatiguer à écrire ... deal ?

fcrank 25/07/2006 10:59

tu fais des oxymores et des chiasmes, mais aussi des grosses fautes de grammaire ;-)) [après que + indicatif]
je pars en vacances mais j'ai hâte de rentrer pour lire les deux posts que tu auras écrits !

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or