Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2006 3 29 /03 /mars /2006 00:00

Depuis que j’habite dans la Rue des Moines, je vis avec la hantise de recevoir un courrier recommandé ou un colis postal. Non pas que je sois un angoissé des mauvaises nouvelles ou bien paranoïaque au point de craindre que quelqu’un de mal intentionné m’envoie un colis piégé, mais simplement parce que l’apparition du petit papier jaune dans la boite aux lettre signifie qu’il faut se rendre au bureau de poste de l’Avenue de Clichy pour y passer un moment toujours agréable.

Le bureau de poste de l’avenue de Clichy a ceci de commun avec la ligne 13 qu’il s’y trouve à toute heure une densité de gens voisine de celle que l’on peut observer sur les boats people les plus surbookés.

La capacité des établissements postaux pour vous faire faire la queue longtemps tient à une idée tout simple : effectuer au même guichet des opérations rapides (acheter un timbre) et des opérations très lentes (retirer de son livret de l’argent que l’on a pas, prendre très mal le fait qu’on ne puisse pas retirer cet argent, hausser le ton, demander à voir le responsable qui n’est pas là, insulter l’employé des postes qui est décidément une feignasse de fonctionnaire etc etc). Je pense que les services d’urgence des hôpitaux pourraient s'inspirer de la poste et se décider élargir leur offre et se mettre à délivrer des cartes grises au bout de la même file d’attente.

Parfois, et cela ressemble à une libération quand on entame son troisième quart d’heure de queue pour venir retirer la convocation de la prochaine assemblée de copropriétaires, un employé du guichet (on ne sait jamais lequel c’est a chaque fois à un guichet différent) harangue la foule d’un « est ce qu’il y a des personnes qui sont venues pour retirer des paquets ou des recommandés, venez par ici».

Ca n’a jamais été très clair pour moi cette histoire de retrait des paquets qui donne le droit de passer devant tout le monde. Ca serait quand même plus commode s’il faisaient une file spéciale avec écrit en gros « file d’attente pour les gens qui viennent retirer des paquets et qui peuvent passer devant tout le monde… ».

Mais non la poste n’en fera rien, peut être parce que ça doit être un sentiment de puissance absolu de pouvoir, au moment ou on en a envie, abréger l’attente de tous ces cons qui sont venus retirer des paquets, puis observer ce spectacle unique de la bataille pour la prise  de position d'une bonne place dans la nouvelle file d’attente, semblable à ce qui se passe au supermarché à l’ouverture soudaine d’une nouvelle caisse.

Partager cet article

Repost0

commentaires

antoine 02/04/2006 11:40

hihi ^^ j'adore ce post.
Moi, à chaque fois que je vais à la poste, ya quelqu'un qui engueule la guichetière. A chaque fois. Je me dis toujours que les guichetières de la Poste sont les boucs émissaires universels du XXIème siècle ...

Monsieur Type 31/03/2006 11:13

héhé ! Je ne serais jamais démasqué !
(lancement d'une boule de fumée)
 

Nanaimo 01/04/2006 09:22

Tu les achète où tes boules de fumée Fantomas ? Moi je vais à " à la bonne boule de fumée", spécialiste de la boule de fumée depuis 1827, rue Nollet.Au chapitre des commercants des Batignolles, Monsieur Gicquel fromager, chansonnier de la Rue des moine est parti en retraite hier, le fromage est toujours aussi bon à la fromagerie des moines mais l'ambiance est un peu différente. Ni meilleure, ni moins bonne, juste différente....

Monsieur Type 30/03/2006 10:44

héhé, bienvenue à la poste de l'avenue de clichy !Mieux viaut renoncer à un colis que de s'y présenter. Le temps n'a pas d'emprise sur cette poste, elle est toujours assaillie.
Pour moi, le danger la bas restent ces vieilles dames assisent sur les sièges, en dehors de la file d'attente. A n'importe quel moment, elles peuvent surgir devant vous, alors que la voie jusqu'au guichet se libérait enfin. Mi réjouie, mi haineuse, elles vous postillonent à la figure  "j'étais là monsieur, je me suis assise pour mon mal de dos, laissez moi la place !"
 

Nanaimo 31/03/2006 07:05

arf, les petites vieilles assises sur les chaises sur le coté. Encore ça c'est celles qui acceptent de faire la queue, car il y a aussi celles qui surgissent de l'avenue et passent froidement devant tout le monde, car elles sont vieilles et usées et qu'elle n'ont pas envie de passer le temps qui leur reste à faire la queue dans le bureau de poste (on les comprend) du coup nous on passe le temps que nous n'avons pas à faire la queue dans le bureau de poste... La vie est faite comme ça.Il a l'air de bien connaître le quartier ce monsieur type, pourtant tout à l'air d'indiquer qu'il poste depuis le poitout charente.. Deux possibilité : une villégiature charentaise ou bien un provider d'internet installé là bas particulièrement attractif qui demarcherait dans l'arrondissement ....

la grande Loulou 29/03/2006 21:28

Nanaimo,tu devrais aller à la poste du Louvre, ouverte 24h/24, ça te changerait de ta file unique. Là-bas, une file par guichet, et mieux vaut ne pas se tromper de guichet ou venir pour des opérations de différentes natures. Parce qu'on est renvoyé sans ou avec ménagement, selon l'humeur du guichetier. Et hop, une autre file !

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or