Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 00:00
Je suis parfois surpris de la capacité qu’a le cerveau humain de concevoir tout à la fois les inventions les plus extraordinaires et de produire les réalisations les plus minables. Ce qui est étonnant c’est que parfois ces deux extrêmes proviennent de la même boite crânienne.

Ainsi les brillants ingénieurs qui ont conçu le TGV (fleuron, à l’instar du minitel, du génie industriel tricolore) ont aussi décidé que le seul endroit où l’on aurait le droit de téléphoner dans cette petite merveille de technologie se situerait entre les voitures, c'est-à-dire précisément là où il y a le plus de bruit. Dans certaines rames un peu anciennes on pourra néanmoins profiter de la présence d’une alcôve à peine moins bruyante, vestige de l’époque révolue où il y avait dans le TGV des cabines téléphoniques qui permettaient d’étonner ses amis à 320 km/h pour même pas 15 francs la minute. Force est de constater que comme le bibop ou le magnétoscope V2000 cette merveille de technologie qu’était la cabine téléphonique à grande vitesse, n’aura pas connu le succès escompté.

Ces mêmes ingénieurs arriveront quelques années plus tard à la conclusion que, dans une époque trouble de menace terroriste, un bagage menaçant devient inoffensif au moment précis où on lui colle une petite étiquette avec son nom dessus.

En fait, je pense que juste après avoir fait une invention géniale, le cerveau humain rentre en surchauffe et ne se rend plus très bien compte de l’absurdité de ce qu’il produit ensuite.

Cette théorie si elle était vérifiée pourrait expliquer bien des choses : les pistes cyclables entre les voitures et les couloirs de bus, les portillons du métro par lesquels on ne peut pas faire passer une valise, ou les plateaux repas dans les avions qu’il est impossible de remettre en ordre une fois vidés sauf à avoir été champion de tangram de son académie quand on était à l’école primaire.

Françoise Hardy et Jacques Dutronc - Puisque vous partez en voyage

Partager cet article

Repost0
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 12:05
Ces dernières semaines, Etienne Daho, des travaux pharaoniques, un voyage inopiné en orient express, la promesse d’une promesse, des réunions de chantier tôt le matin, un employeur accaparant, un demi déménagement, une interminable perturbation sur la ligne Saint-Lazare - Nanterre U, du plâtre sur le costard, un futur week-end à Londres, une connection internet interrompue en raison du manque de formation professionnelle qui semble exister chez les électriciens portugais quant au branchement adéquat des fils blanc et bleu en positions 1 et 3 dans le cas d'une installation téléphonique totalement dégroupée, une toiture menaçante et une enquête internationale dans le but de retrouver le propriétaire d’un bout de cave, se sont ligués contre la bonne marche de ce blog entraînant du coup une interruption momentanée de l’image et du son.

Le lecteur est invité à patienter en attendant des jours meilleurs, à l’écoute en boucle de ce sublime morceau.


The last shadow puppets – My mistakes were made for you

Partager cet article

Repost0
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 18:01
Quand j’étais petit, j’adorais les jouets Fisherprice. Les jouets Fisherprice c’était toujours plein de couleurs et de formes différentes qui tournaient dans tous les sens en faisant clong clong clong ou pouet pouet.

Je me rappelle que mon jouet préféré était le téléphone, celui dont les yeux tournaient quand on le faisait rouler. Ce qui est étonnant avec les jouets Fisherprice, c’est qu’ils sont plein de boutons, de molettes et de leviers de contrôle qui n’ont aucun autre but que celui de faire pouet pouet ou clong clong clong.

Je suis toujours surpris dans la vie d’adulte de retrouver des mécanismes similaires qui donnent l’impression d’avoir du contrôle sur les choses alors qu’il n’en est rien.

C’est par exemple le cas pour le bouton d’appel piéton au feu rouge dont chacun sait qu’il n’a aucune incidence sur le passage du feu au vert mais que l’on prend toujours plaisir à cogner le plus fort possible et le plus souvent cinq fois de suite en saccade, en s’emerveillant de ce que le feu passe au rouge trois minutes plus tard comme si de rien n'était.

Le monde est plein de mécanismes Fisherprice, ainsi le bouton de fermeture des portes dans les ascenseurs, les logiciels antivirus des ordinateurs avec plein de réglages compliqués mais qui évitent rarement la contamination ou bien le valideur de pass navigo dans les bus a pour seule utilité de faire retentir un bip sympathique et rassurant.

Claude François - Le téléphone pleure

Partager cet article

Repost0
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 11:11
L’autre jour j’ai fait un rêve étrange : j’étais chez le dentiste, mais tout se passait comme si j’étais à un concert.

J'étais arrivé très tôt le matin, et j'avais attendu l’ouverture des portes avec d'autres gens afin d’être assuré de disposer d’une bonne place.

Plus tard,  dans la salle d’attente avec parquets et moulures, tout le monde s’était assis par terre. Les haut parleurs diffusaient surtout de la musique qu’on ne connaissait pas et puis à un moment a retenti ce vieux morceau de Brenda Lee que j’aimais bien et que je n’avais pas entendu depuis très longtemps.

Il faisait très chaud et de temps en temps un gros baraqué avec des tatouages passait pour nous arroser à l’aide de bouteilles d’eau minérale bon marché. Lorsque mon tour arriva (avec une demi heure de retard quand même), on m’installa dans un grand fauteuil puis la lumière s’éteignit. Arriva alors un jeune dentiste que je ne connaissais pas. Ce n’était pas l’artiste que j’étais venu voir. Il était un peu mal à l’aise, il n’avait pas le droit de se servir de tous les instruments. Il m’a fraisé rapidement deux ou trois caries, a remercié le dentiste titulaire, puis s’en est allé pendant que la foule applaudissait mollement.

Après, la lumière s’est rallumée et tout le monde s’est précipité vers le bar, ou les toilettes. Je me rappelle qu’il y avait beaucoup la queue devant les toilettes des filles. Et puis la lumière s’est de nouveau éteinte et mon dentiste attitré a fait son entrée sous les bravos de la foule. Je me rappelle que les gens hurlaient son nom en essayant de couvrir le son de la roulette, certains lui disaient qu’ils l’aimaient, d’autres lui criaient d’utiliser plutôt une fraise de douze et imitaient chacun de ses gestes.

Quand il eut fini, il enleva sa blouse et quitta la pièce alors que je terminais de me rincer avec ce liquide rouge au goût étrange qui semble couler par enchantement dans le petit gobelet en plastique quand on en approche sa main.

C’est alors que la foule s’est mise à faire beaucoup de bruit dans le but de l'inciter à revenir, ce qu’il finit par faire. Alors que j’étais déjà en train de rédiger mon chèque, il me demanda de me rasseoir, et se livra à un nouveau détartrage qu’il fit durer beaucoup plus longtemps que le premier.

C’est à ce moment là que je me suis réveillé en sursaut, en me disant qu’on fait vraiment de trucs débiles pendant les concerts.

Brenda Lee - Stupid cupid

Partager cet article

Repost0
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 12:55
Je me suis souvent demandé pourquoi les cabinets d’imagerie médicale dépensaient de l’argent pour faire imprimer des sacs plastiques avec leurs coordonnées dessus.

Je doute en effet que ce procédé ne leur permette de gagner le moindre client.

Quand on a une radio à faire, on demande en général une adresse à son médecin ou à son pharmacien, au pire on prend les pages jaunes, mais jamais on ne se dit, tiens je vais aller chez ce radiologue qui donne ce joli sac plastique que j’ai aperçu dans le métro hier entre les mains de ce type assis sur un strapontin (pourquoi les gens avec des radios dans le métro sont toujours assis sur des strapontins ?).

En plus un type sur un strapontin dans le métro qui tente de caler l'énorme sac plastique d’un cabinet d’imagerie médicale semble dire à tout le wagon : "j’ai sous le bras des clichés de mon gros intestin sous toutes les coutures et je vous emmerde"

Hervé Christiani - Radio bonheur

Partager cet article

Repost0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 20:32
J’ai toujours eu un faible pour un certain nombre d’aliments qui normalement ne se mangent pas. Ainsi depuis tout petit, j’adore la pâte à gâteau qui n’est pas encore gâteau, la pâte à tarte avant qu’elle ne devienne tarte et j’ai un faible pour le fromage à raclette quand il n’est pas encore raclette.

De la même façon j’aime bien commencer un repas par le fromage ou bien goûter à un peu tout en rentrant de faire les courses.

Quand on est enfant ce genre de comportement ne manque pas d’attirer la foudre parentale, mais à l’age adulte de telles lubies peuvent s’exercer dans la plus totale impunité.

Au supermarché, on peut ainsi acheter un énorme paquet de dragibus sur un coup de tête pour en faire son dîner avant de passer la soirée à faire des sauts sur le lit, sans endurer la moindre réprimande.

Il n'est pas rare cependant de devoir faire face à quelques protestations de la part d'un système digestif ivre de sucre et de rebonds.

Indochine – Drugstar

Partager cet article

Repost0
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 16:25

diabolo.jpgJe n’ai jamais vraiment aimé le dimanche, quand on est enfant le dimanche il n’y a rien à faire, on s’ennuie et dès la fin de l’après midi on a la boule à l’estomac, celle qui rappelle qu’on doit retourner à l’école le lendemain. Je souffre pour ma part toujours du syndrome de la boule du dimanche.

Le lundi est un jour funeste, il paraît que c’est le jour ou il y a le plus d’accidents du travail, le plus de suicides. Le lundi il convient d’éviter les réunions de rentrer la tête dans les épaules en attendant que ça passe. On pourra cependant échanger quelques impressions sur le week-end avec ses collègues de bureau. On pourra par exemple dire "t’ain il a fait vachement beau" si il a fait beau ou bien "t’ain quel temps de merdre ce week-end" s’il a fait moche. En résumé le lundi est un jour dangereux et sans intérêt.

Le mardi est un jour sans grande personnalité maintenant qu’on est grand par contre quand on était petit le mardi était un jour intéressant car on avait pas école le lendemain, du coup on pouvait regarder le western à la télé le soir avec Eddie Mitchell.

Le mercredi est un jour gâché : je ne me suis jamais vraiment remis de devoir travailler le mercredi alors qu’il y aurait plein d’autres choses passionnantes à faire comme aller au zoo, courir, sauter, jouer, et regarder des dessins animés à la télé tout l’après-midi.

Le jeudi est peut être mon jour préféré pour prendre des récups, une récup le jeudi est un vrai truc de fainéant, on glande le jeudi on revient au bureau le vendredi et hop c’est le week-end, c’est un luxe absolu. Le jeudi est un jour que j’aime bien.

Le vendredi, il y a quelque chose d’électrique dans les bureaux qui doit ressembler à ce que l’on ressent dans les casernes quelques heures avant de partir en permission. Le vendredi les gens sont détendus, les cravates sont rares ou dénouées. Vers 16 heures les bureaux se vident et les couloirs résonnent de "bon week-end" et de "donne moi ta main et prends la mienne la cloche a sonné ça signifie, la rue est à nous que la joie vienne... ".

Le samedi est lui une accumulation de petits bonheurs : le réveil qui ne sonne pas, aller chercher des croissants chauds à la boulangerie, conserver la possibilité de se recoucher après le petit déjeuner si on en a envie ou bousculer les mamies à caddies dans les allées du G20.

Cet objet nécessite un plugin pour être lu ou le fichier n'est pas accessible.
Vous pouvez tenter d'ouvrir directement le fichier par ce lien.

The Cure - Friday I'm in love

Partager cet article

Repost0
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 17:37

undefinedLe type qui a inventé la lettre recommandée est un sadique parce que recevoir un avis de mise en instance ça veut dire qu’on va être obligé d’aller se taper au minimum une demi-heure d’enfer au bureau de poste de l’avenue de Clichy.

Le type qui a inventé la lettre recommandé est un sadique car la lettre recommandée comme le télégramme ou le coup de fil au milieu de la nuit, délivre avec la plus profonde indifférence, les très bonnes nouvelles (vous avez hérité toute la fortune d’une vieille arrière-grand-tante que vous ne connaissiez même pas) et les très mauvaises (vous êtes convoqué à un entretien préalable à votre futur licenciement).

Le type qui a inventé le recommandé est un sadique parce que quand on reçoit un recommandé il n’y a aucun moyen de savoir qui vous l’envoie. On sait juste qu’il y a dans l’enveloppe un papier important et que la personne qui vous l'a envoyé est très curieuse de savoir si vous l’avez reçu.

Bref derrière un recommandé il y a toujours une surprise, mais derrière le type qui a inventé il y beaucoup d’aigreur et la volonté de tourmenter son prochain.

Cet objet nécessite un plugin pour être lu ou le fichier n'est pas accessible.
Vous pouvez tenter d'ouvrir directement le fichier par ce lien.

Casimir, Julie et le facteur - La chanson du facteur

Partager cet article

Repost0
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 19:40

ScoobyDoo.jpgCet après-midi je me trouvais dans le métro en route vers un rendez-vous de travail (en fait l’expression en rame ou en rail serait plus appropriée mais beaucoup moins élégante).

A la station Notre-Dame de Lorette, quatre lolitas en jean slim et mèche ont investi le wagon. Elles se sont vautrées sur les banquettes, ont fait hurler au haut-parleur pourri de leur portable le dernier titre de M Pokora téléchargé grâce à leur forfait NRJ pétasse puis ont glapi d’un rire hystérique que seule une glotte de lolita pré pubère est capable de produire.

Tout en poursuivant la mastication consciencieuse de leur chewing-gum Hollywood elles ont parfait leur attitude rebelle en se lançant chacune dans la méticuleuse confection d’un scoubidou.

C’est à ce moment là que j’ai réalisé que ça devait faire vingt ans que je n’avais pas vu un scoubidou, c’est à ce moment là que je me suis étonné que ce truc ait finalement survécu à autant de générations.

C’est décidé, dès demain je ramène ma collection de pogs au bureau avec la ferme intention de plumer mes collègues de l’étage sur le mange-debout du coin café*.


Cet objet nécessite un plugin pour être lu ou le fichier n'est pas accessible.
Vous pouvez tenter d'ouvrir directement le fichier par ce lien.

Alain Souchon & Laurent Voulzy – J’ai dix ans

* Au fait comment mettre au pluriel « le mange debout du coin café » s’il y en a plusieurs ?

 

Partager cet article

Repost0
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 18:07

superman.gifJ’ai toujours rêvé d’avoir des super-pouvoirs.

Quand j’étais petit j'aurais adoré avoir la capacité de me rendre invisible ou bien de pouvoir voler juste comme ça.


Les années passant j’ai dû accepter le fait que je n’étais habité d’aucun don surnaturel et j’ai fini par me résoudre à mener une existence ordinaire.

Et puis l’autre jour, je me suis aperçu par hasard que j’avais la capacité de commander mon ipod par la pensée. Je m’explique alors que mon ipod était en train de terminer l’interprétation d’une chanson, je me suis mis à penser à une autre chanson et paf quelques secondes plus tard c’est cette chanson là qui retentissait dans mon pod.

Quelques heures plus tard, je suis resté plus de vingt minutes à la terrasse d’un café parisien sans que personne ne remarque ma présence. Le garçon mal aimable en charge du secteur où je me trouvais est passé une bonne dizaine de fois devant moi sans jamais croiser mon regard, sans jamais adopter un comportement laissant supposer qu’il pouvait m’avoir vu, et finalement sans jamais prendre ma commande. Je devais me rendre à l’évidence : je possédais enfin ce don dont j’avais rêvé toute mon enfance, celui de me rendre invisible.

Pour le moment, ce super pouvoir ne s’exprime qu’à la terrasse des cafés parisiens, mais je pense qu’avec un peu d'entrainement, je devrais pouvoir le déclencher dans d’autres endroits.

Cet objet nécessite un plugin pour être lu ou le fichier n'est pas accessible.
Vous pouvez tenter d'ouvrir directement le fichier par ce lien.

Keane – Everybody’s changing

Partager cet article

Repost0

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or