Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2005 2 20 /12 /décembre /2005 09:51

La semaine dernière, un peu fatigué par trop de travail, je me suis cogné la tête assez fort. En fait dans mon salon il y un bar et alors que  j’essayais de débrancher un truc, ma tête se trouvait à la verticale du plateau du bar. C’est alors qu’après avoir débranché le dit truc, je me suis relevé comme si le dit plateau du bar n’avait pas existé. Lequel plateau s’est dépêché de rappeler son existence à ma pauvre tête en arrêtant sa progression rapide et ascentionnelle d’un bruit sourd.
Je suis pas vraiment tombé dans les pommes mais j’ai vu deux ou trois piaf qui faisaient la ronde autour de ma tête et j’étais pas super rassuré.

C’est alors que j’ai eu l’idée géniale d’allumer mon ordinateur et de taper dans mon moteur de recherche preféré le mot  "traumatisme" suivi du mot  "crânien"

Avant il y a avait le dictionnaire médical. Je crois qu’il y avait un sketch de Guy Bedos la dessus, sur le fait que quelque soit la page à laquelle on ouvre un dictionnaire médical, on se trouve immédiatement tous les symptômes. Mais bon tout le monde n’a pas un dictionnaire médical sous la main et la plupart du temps comme c’est écrit en Diafoirus, on ne comprends qu’avec l’aide d’un dictionnaire Diafoirus – Français qui ne se trouve pas dans toutes les bibliotheques, en tout cas pas dans la mienne.

Par contre tout le monde ou presque, et surtout moi dans le cas qui nous préoccupe a accès à l’Internet et là c’est affreux.

C’est affreux parce la simple description des symptômes sur l’écran entraîne presque instantanément un doute sur le fait qu’on ne présente pas ses symptômes…

C’est affreux parce que sur Internet il y a un peu tout et n’importe quoi y compris la liste des conséquences funestes possible d’un traumatisme crânien.

C’est affreux et c’est encore pire car sur Internet il y a aussi des forums de discussions médicales ou des gens posent des questions auxquelles d'autres gens répondent. C’est un peu l’équivalent Madame Michu, cette voisine que nous avons tous eu et que l’on croise alors que l’on a un PETIT problème de santé et qui vous raconte que son beau frère a eu la même chose et que deux semaines plus tard ça avait tourné en gangrène et que très vite il est mort dans d’horribles souffrances. Le problème c’est que des Madame Michu, il y en a plein l’Internet, et personne pour dire que c’est pas grave. Personne pour dire que dans le monde, chaque jour des milliers de gens se cognent la tête et que souvent c'est rien du tout.

C’est pourquoi afin de rétablir cet équilibre je le dis haut et fort, je me suis cogné la tête assez fort la semaine derniere et maintenant tout va bien, j’ai une très jolie bosse et c’est tout.

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2005 7 18 /12 /décembre /2005 17:23

Un ami a moi m’a un jour conseillé de visiter le site http://www.quandjetaispetit.org ce que je me suis empressé de faire. Ce site est fascinant et fonctionne sur une idée toute simple : moi, vous, monsieur tout le monde, monsieur pas tout le monde, envoie à ce site deux photos prises à quelques année d’intervalles. Des photos de lui, ou de lui avec son frangin, ou de lui avec sa tata et ce à quelques années d’intervalles. Idéalement une photo prise quand il était petit (d’où le titre du site) et une prise maintenant ou plus tard c'est-à-dire quand il est plus tout petit…
Bien sur le résultat est inégal mais souvent très touchant.

Il est impressionnant de constater à la fois la distance et la proximité physique entre ces deux instantanés.

Ce site nous ramène à l’évidence absolue que les adultes, les vieillards ont tous été des enfants.
Pourtant quand on est jeune et que par exemple on se moque d’une petite vieille un peu casse pied qui bloque les rayons au monoprix le samedi alors qu’elle aurait tout le temps de ne pas les bloquer les autres jours de la semaine, on imagine rarement que cette vieille dame a été sans doute étudiante un peu bohème et se moquait elle-même des vieilles qui bloquaient les rayons du prisunic le samedi… On imagine pas non plus d’ailleurs qu’un jour on puisse soi même aller faire des courses à l’utraprix (je pense que quand je serai bien vieux monoprix aura sans doute changé de nom…) le samedi alors que l’on aura une alternative...

Alors très vite me vient une autre idée de site, piquer ce concept en se focalisant sur le pire que l’humanité ait produit. Adolphe Hitler, Pinochet, Jean Marie Le Pen, Oussama Ben Laden….Pris en photos dans leurs jeunes années, ils étaient peut être des poupons poupins avec la méche, des enfants adorables qui partaient en courant jouer au bille après avoir englouti leur quatre heures…
Ou peut être pas …

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2005 7 11 /12 /décembre /2005 17:51

J’ai l’immense chance d’habiter sur la ligne 13. Enfin quand je dis d’habiter sur la ligne 13 je ne suis pas  clochard à la station la fourche non plus. Juste j’habite dans la rue des moines et quand on habite dans la rue des moines et qu’on a envie de prendre le metro bah la ligne 13 est souvent une alternative.

Une alternative seulement car lorsque l’on désire se rendre de la rue des moines à un point B, on réflechit à deux fois avant de s’engoufrer dans la ligne 13 pour la raison simple que la ligne 13 est sans doute la ligne de métro la plus bondée, la plus sale, la plus lente, la plus moche qui existe à Paris ou ailleurs. Je me rappelle avoir pris le train en Inde, je me rappelle que la wagon indien avait l’air d’un wagon pullman désert à coté de ceux de ceux de la ligne 13.

Donc j’aime pas la ligne 13, sans doute parce que les rames sont bondées a toute heure du jour et de la nuit, la semaine et le week end, sans doute parce que la ratp a la bonne idée de faire passer une rame toutes les 8 minutes en moyenne, sans doute parce que les gens dans les wagons de la ligne 13 sont les plus gris, les plus serrés, les plus tristes, les plus ronchons, les plus agressifs…

Et finalement à la RATP on a l’impression que tout le monde s’en fout de la ligne 13.

Ah non, tiens y’a un projet de la prolonger la ligne 13 jusqu’au port de genneviliers. Je voudrais connaître le génie de la RATP qui a eu cette excellente idée. Il n’y a pas assez de monde sur cette ligne, prolongeons la donc un peu. Tiens ben oui tant qu’a faire, peut etre on pourrait aussi diminuer un peu la frequence et pourquoi pas enlever un ou deux wagons. A mon avis les ingénieurs de la RATP on fait des calculs et sont arrivés à la conclusion qu’on pouvait encore caser une ou deux personnes de plus au mètre carré.

Et puis si on regarde bien il restera encore un peu de place perdue sur environ 60 cm entre la tête des gens et le plafond, on pourrait peut être y installer une mezzanine et y installer les enfants, les nains ou les petites vielles un peu ratatinées….

Y’a aussi un autre projet que j’aime dejà mieux de casser cette putain de fourche et de prolonger meteor a la place du coté gauche de la fourche. C'est un peu technique pour les gens qui ne connaissent pas le quartier et cette ligne, mais disons qu'en gros à la station la fouche la ligne se sépare en deux un peu comme une fourche en fait, donc une ligne de metro devient deux lignes. L'idée est donc de supprimer ces siamoises et de faire passer méteor du coté qui va a la rue des moines - pigé ?). Chacun pourra trouver un schemas de cette curiosité souterraine sur le site de la RATP). cela dit, ce n’est qu’un projet, et comme les anglais nous ont piqué les jeux olympiques (saletés d’anglais) ça prendra peut être encore dix ou vingt ans. Donc les gens dans les wagons de la ligne 13 vont continuer pendant dix ou vingt ans d’être les plus gris, les plus serrés, les plus tristes, les plus ronchons, les plus agressifs…

Non vraiment quand on habite dans la rue des moines et qu’on a envie de prendre le métro par exemple pour aller bosser à la défense le matin, on réfléchit a deux fois… Et puis on se dit qu’on a pas le courage de cette épreuve la. Alors soit on décide de pas aller bosser (non je deconne), ou bien le plus souvent on traverse les Batignolles (J’aime bien traverser les batignoles, tous les matins a la terrasse du bistrot le zinc rue des moines, il y une vielle dame tres digne qui prend le petit dejeuner avec son chien, le chien tous les matins il attend sagement son morceau tartine), après on remonte la rue de levis (j’aime bien remonter la rue de Levis le matin) on atteint Villiers avant de s’engouffrer dans la ligne 2 tellement moins bondée, tellement plus chic. Sinon on peut aussi remonter en bus (ou a pied s’il fait beau) jusqu'à la place Clichy et prendre aussi la ligne 2, c’est un choix personnel.

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2005 7 11 /12 /décembre /2005 10:07

Depuis le 26 octobre dernier, si l’on a pas de passeport et qu’on veut se rendre aux etats unis, on doit se faire faire un passeport, jusque la tout va bien….

Par contre la ou ca se gate c’est que si ce beau passeport tout neuf n’est pas biometrique (c'est-à-dire avec une jolie petite puce qui stocke les empreintes digitales afin de vérifier que le type qui essaie de rentrer aux usa est bien la gars qui s’est fait faire son passeport et eventuellement que ladite emprunte correspond à celle qui a été enregistrée dans le grand ordinateur des services officiels…), il faut faire une demande de visa. Le hic c’est que ce beau passeport neuf ne sera pas biométrique avant un bout de temps puisque le passeport biométrique commencera à être déployé en france en janvier et connaissant le talent de l’administration à déployer les nouvelles technologies sans couac, il est probable qu’il faille un peu de temps avant que monsieur tout le monde puisse craner avec son passeport biométrique (c’est vrai que ca en jette, ca fait un peu james bond – voilà mon passeport bio-mé-tri-que monsieur le douanier). D’ici la donc, bonjour les files d’attentes à l’ambassade, au revoir les dollars (85  euros  le visa).

Pour le moment seuls les gens qui renouvellent leur passeports sont concernés mais on peut penser qu’il faille bientôt un passeport biometrique pour entrer aux etats unis.

Il est intéressant d’observer qu’un pays comme les etats unis puisse contraindre tous les pays d’europe à changer leur système de passeport. Ce qui est déjà arrivé il y a environ trois ans avec les passeports à lecture optique. Le bon coté du truc c’est que ça dope l’industrie du passeport les imprimeurs de passeport seront donc contents. Et puis si ça se trouve dans deux ans il faudra passer au passeport génétique avec ses empruntes génétiques codées dedans ou bien se faire implanter une puce dans le cou comme on la fait pour identifier les chats et les chiens…

Quand on y pense, ca nous fait pas mal de données tout ca. Reprenons, depuis 2003, chaque fois que l’on se rend aux etats unis, on laisse une empreinte de chaque index et une photo. Déjà j’aime pas bien être pris en photo en général, mais il devrait être interdit de prendre quiconque en photo après neuf dix ou douze heures dans un avion.

Par contre que deviennent ces données ensuite ? Jamais vraiment eu les couilles de poser la question a l’agent d’immigration (en général moyennement avenant). Par contre je pense pas que le fichier en question soit déclaré à la CNIL. D’ailleurs je pense pas qu’il y ait de CNIL non plus aux zamériques. Donc je pense que l’on peut faire confiance à nos grands cousins pour croiser et recroiser ces infos avec mille autres (par exemple les dossiers voyage que sont obligées de leur fournir les compagnies aériennes si elles veulent pouvoir atterrir aux zamériques..).

Nan ce qui m’effraie un peu c’est qu’est ce qui se passe si un cretin commet un meurtre dans une chambre d’hotel ou j’ai laissé mes empreintes ? Est-ce que je me fais ceuillir à l’aeroport du retour ? Ca encore c’est le cas simple, mais si au lieu de trucider une call girl dans mon ex chambre d’hotel le type bricole une bombinette au sarin et va la faire peter chez macy's, est ce qu'on me laissera passer au duty free a l'aeroport avant de m'embarquer dans un avion de la CIA pour Guantanamo ???

Peut être que je poserai toutes ces vraies question à l’officier d’immigration que je croiserai la prochaine fois à mon arrivée au pays de la liberté, ou peut être pas …

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2005 6 10 /12 /décembre /2005 15:43

Un episode de Goldorak, c'est un truc qu'on a dans le coeur un peu comme une petite fille oubliée ou une jupe plissée queue de cheval à la sortie du lycée.
Un episode de goldorak c'etait un truc magique, je sais plus bien sur quelle chaine ca passait mais c'etait un moment attendu, un moment ou plus rien d'autre n'existait....
Je me suis pendant longtemps demandé pourquoi cette série n'est jamais sortie en DVD, j'imaginais qu'il y a avait un probleme de droits ou quelquechose comme ca ....
Et puis il y a quelques mois, une rumeur gronde, on aurait sorti goldorak en dévédé... Je me precipite sur le site de la fnac, amazon etc etc ...rien, pas la moindre trace de mon hero préféré, enfin un de mes heros préférés, enfin quand j'etais petit...
Une rapide recherche internet me permet de decouvrir que l'impression qu'il y a avait un probleme de droit etait tres en dessous de la verité. Les amateurs pourront suivre l'evolution de ce qu'il est convenu d'appeler le Goldogate au bout du lien suivant :
http://www.nonoche.com/goldogate/
Un peu dépité quand meme, je finis sur ebay ou un gentil vendeur me propose pour une somme encore modique à l'epoque la quasi intégralité des episodes de mon heros préféré, enfin un de mes heros préférés, enfin quand j'etais petit...Ni une deux je degaine ma fulgoro ecarte bleue de le credit lyonnais et hop je reserve le dévédé tant convoité ...
Quelques jours plus tard, apres une longue attente pénible dans la file d'attente du guichet de la poste de l'avenue de clichy (un jour il faudra que je vous parle de l'attente penible dans la file d'attente du guichet de la poste de l'avenue de clichy) je ramène fierement à la maison cet objet de convoitise des années attendus (un probleme de droits il parait). Je dechire rageusement l'emballage en cellophane (je sais pas pourquoi mais j'adore dechirer rageusement l'emballage en cellophane des cds ou des dvd....) avant d'engoufrer le premier opus dans mon lecteur de dvd...
Et la j'ai l'impression d'etre vingt ans plus tot et que je viens de finir mon gouter.. Tout y est, ces personnages oubliés pendant vingt ans, le bel actarus*, le tout petit papa excité (il s'appelait riguel) le ranch du boulot blanc, les golgoths et le professeur à moustache et bien sur le meilleur moment de chaque episode le decollage du vaisseau mais pourquoi presque toujours sur la meme piste ? Le meilleur moment de la saison (a l'epoque on ne parlait pas de saison d'ailleurs...) etait quand le vaisseau decollait d'une piste différente mais putain c'etait vachement rare ....(maintenant que POSSEDE ce souvenir d'enfance, Il faudra que je fasse un inventaire des pistes à l'occasion....)

C'etait aussi bien qu'il y a vingt ans, pourtant quand on regarde, c'est un peu toujours pareil un episode de goldorak, toujours une menace, toujours un golgoth, toujours une métamorphose, deux ou trois fulguropoints, une clavicogire, une asterohache, le golgoth fait moins le malin et on rentre à la maison.
C'est sans doute ca qui était bien aussi, c'est vachement rassurant un épisode de goldorak, tout est a sa place, le mechant meurt à la fin mais pas trop pour qu'il y ait un autre episode ensuite....

Note : je met un petit * apres le bel actarus* pour renvoyer sur cette note explicative :  A y repenser je me demande si le bel actarus* serait pas un peu gay quand meme... On ne lui connait pas de fiancée (enfin j'ai pas revu toute la serie mais je rappelle pas l'avoir vu rouler des galoches...), ce coté solitaire tenebreux...ce costume pres du corps... Et puis cette relation avec le jeune Alcor qui n'a pas grand chose à envier à la relation Batman / Robin elle meme tout à fait ambigue...

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2005 6 10 /12 /décembre /2005 14:03


La présentatrice du 13 heures de france 2 dont au aurait tendance à ne pas se rappeler le nom (ça doit etre à cause de son statut de poulidor du 13 heures) - vient de terminer son journal d'un clin d'oeil visiblement destiné à quelqu'un qu'on ne voyait pas et qui était sur le plateau.

S'agissait t'il d'une copine de lycée recemment recroisée par hasard qu'elle avait invité au boulot avant d'aller faire ensemble les magasins pour acheter les cadeaux de nowell ?
Etait elle sur un coup avec le presentateur de la météo qui etait en train de se chauffer la voix ? Bof le presentateur de la meteo c'est sans doute l'insupportable Patrice Drevet et je crois moyen à une idylle possible entre eux deux ...
Ou a t'elle  fait un pari avec Laurence Boccolini elle aussi adepte du clin d'oeil ...

On ne le saura jamais et tant pis mais ce clin d'oeil me ramène à une realité cruelle : je suis incapable de faire un clin d'oeil qui se tienne. 
Il m'est a peu pres impossible d'accomplir cet acte avec la desinvolture et l'elegance qui caractérise le clin d'oeil reussi. Toute tentative se traduit soit par un clignement des deux yeux ce qui est ridicule ou bien par une espece de crispation de la moitié du visage...

Je pense que ca doit etre génétique, un peu comme la capacité de rouler sa langue ou pas...

En tout cas, je suis tres jaloux des gens qui y arrivent et aussi de ceux à l'ecole qui arrivaient à faire tourner leur stylos entre les doigts, truc qui m'enerve prodigieusement et pas seulement parceque je n'y arrive pas...

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2005 5 09 /12 /décembre /2005 18:47



De retour d'une semaine a buller sous le soleil de punta cana.
Hier soir Punta Cana 29°C quelques alyzee les cocotiers, la mer et des poissons flute qui viennent vous manger le pain dans la main, celui que vous avez pris soin de detourner du buffet pantagruelique....
Ca matin (soit7 heures 30 plus tard) Paris, 3 ° C il fait gris il pleut et tout le monde de rue dans le magasin pour faire les courses de noel....

J'ai jamais bien supporté le decalage horaire vers l'est de quand on rentre des amériques la deja zombie et je sais exactement ce qui m'attend : s'endormir normalement mais se reveiller au milieu de la nuit, regarder le reveil toutes les heures pour se rendormir une heure avant qu'il sonne vraiment, et rester zombie pendant trois jours ne s'exprimant que par grognement...

Ca serait vraiment plus simple si tout le monde était à la meme heure, il suffirait que les autres soient d'accord vaquer à leurs occupation quotidiennes alors qu'il fait nuit ..
Et hop plus de décalage horaire ....
A chaque fois je me dis que c'est affreux, mais je vois pas bien de solution au probleme.

En fait si j'en vois deux :
- Ne se déplacer aux amériques que sur le Queen Elizabeth II et gagner (ou perdre c'est selon) tranquilement une heure chaque jour et diner tous les soirs à la table du capitaine ....
- Ne se déplacer que vers l'ouest, possible mais peut etre pas tres pratique non plus.... Chef chef, j'aimerais bien rentrer de mon prochain voyage aux etats unis par le japon rapport que comme ca je serai plus en forme ...

Bon bien sur rentré de punta cana ce matin je vais pas me plaindre non plus mais bon ....

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2005 1 19 /09 /septembre /2005 00:00

Le 11 septembre, c'était la semaine dernière et c'etait aussi il y a quatre ans.

Une date qui aura toujours ce meme gout un peu amer et effrayant, un truc qui bousillera pendant longtemps encore les anniversaires des gens qui sont nés ce jour là.

Chacun se rappelle et se rappellera longtemps ce qu'il faisait ce jour là. Moi aussi du coup je me rappelle, le 11 septembre 2001 j'etais aux USA, le 11 septembre 2001 j'ai pris un avion au matin, le 11 septembre 2001 j'ai survécu. Ce qui est en soit une petite prouesse car comme il y a 40.000 avions par jour aux etats unis et que 4 sont tombés, j'avais une chance sur 10.000 d'etre dans un de ces quatre avions. 1 chance sur 10.000 c'est a la fois peu mais enorme. A titre de comparaison la probabilité est meme un peu plus forte que celle de gagner 4 numero plus le complémentaire au loto en jouant deux grilles de 6 numeros (une chance sur 11098) ce qui au tirage de samedi dernier a quand meme ramené 33,20 €uros aux heureux 1215 gagnant du premier tirage...

On est quand meme peu de chose. ..

Or donc le 11 septembre j'etais en voyage aux etats unis pour le boulot et voici le souvenir que j'en ai :

Lorsque l'on commence ce genre de periple, on part avec une grosse liasse de coupons de vols quelquechose comme CDG / Atlanta / Greensboro /little rock / philadelphie / pitsburgh / JFK / CDG. Et puis petit à petit il y a de moins en moins, et puis petit à petit il n'y en a plus que deux.
Mais ce mardi 11 septembre etait (devait etre) le dernier jour du voyage : un saut à pittsburgh et retour maison par le dernier avion de kennedy.

Depart de philadelphie tot le matin pour attraper le vol de 7 heures pour pittsburg, vol sans histoire, arrivée à pitssburgh vers 8 heures, le bus pour aller chercher la caisse de location, et puis un peu de route pour aller voir ce client qui faisait dans les biotechnologies, vers 09h on s’arrete à une station essence, pour acheter un café (enfin un café si on veut car au fin fond de la pennsylvanie, c’est pas vraiment un expresso que l’on trouve dans les stations services). Et la dans cette station service mon portable se met a sonner : un pote qui m’appelle de France pour me dire qu’un avion a été se foutre dans les tours… Le reflexe immédiat c’est ecoute, j’ai du travail là, je suis dans une station service, je vais voir un client, donc ta vanne est pas mal mais j’ai pas le temps.. Et puis au bout d’un moment je finis par le croire avant de me dire que c’est un accident sans doute ..

A ce moment la mon collègue americain qui voyage avec moi me demande :
« what is going on ? »

je reponds : “i just had a call from France it seems that a plane crashed in the world trade center”

Reponse logique :“get out of here”

De retour dans la voiture, on allume la radio qui confirme cette info...

Bon an mal an on a fini par arriver chez le client … Ce type là s’intéressait à la culture d’espèces de champignons permettant de guérir des maladies du géranium, ne devait pas avoir de la visite souvent et donc voulait en parler avec nous. Je crois que cette reunion a duré pres de quatre heures. De temps en temps on faisait des pauses pour téléphoner, le réseau etait un peu cahotique mais y’avait moyen de passer un coup de fil ou un texto de temps en temps. J’appelle ma moman pour la rassurer (elle devait etre verte) « tout va bien je suis à pittsburgh », dix minutes plus tard , breaking news un avion se crashe à pittsburgh (eh merde…) « allo moman, tout va toujours bien j’etais pas sous cet avion quand il est tombé »
Il y a avait dans une salle a coté de celle ou on était une pauvre télé avec la pire réception que je n’ai jamais vu genre tempête de neige, tout le monde était devant mais la réception était tellement mauvaise qu’on ne voyait pas vriament l’etat des tours. Bref on a continué notre meeting…
Un des moment les plus décalé a sans doute été visite de l’usine, des gros incubateurs pour faire pousser des champignons, des especes de labos a la lumière blafarde dans lesquelles ils font pousser des plantes et mettent les dits champignons pour tester leurs vertus insecticides… Je me rappelle qu’il y a avait la radio dans l’usine et moi je n'ecoutais pas du tout ce que le type disait, j'essayait de me concentrer sur la radio qui disait en gros : « le president est a bord d’air force one, par contre on ne sait pas trop ou est air force one, il manque des avions dans le ciel américain et il est possible qu’air force one soit une cible, le vice president a été mis au vert dans un endroit tenu secret » etc etc ...

Et le type nous parlait de la difficulté de faire pousser l’alternaria vulgaris en milieu controlé...

Je me rappelle aussi que je me demandais comment j’allais rentrer. De toute evidence, le vol pittsburgh JFK pour lequel j'avais un billet dans la poche ne volerait pas et le JFK / Paris qui devait me ramener à la maison non plus.

Une fois le meeting terminé nous avons décidé de rentrer à Philadelphie avec la voiture de location, dieu merci nous avions le bon goût d’avoir une voiture de location, car tres vite il n’y eu plus une voiture de location disponible dans tout le pays. Pitsburgh Philadelphie ca doit faire six heures de caisses. Six heures de caisse, avec pas un avion dans le ciel américain. En plaisantant on se dit que si on apercoit un avion, c'est soit Air force One soit une probable très mauvaise nouvelle…Et puis a la radio un congressman democrate dit en gros qu’il faut aller peter la geule aux bougnouls (rassurant c’est un démocrate). Mon collègue américain assez fin me dit alors : « mais oui tu comprends, c’est mérité ils ont fait fermer disneyland c’est super grave, c'est des salauds… ». A ce moment la c’est sur la troisième guerre mondiale est en route…

Je crois que nous sommes arrivés à Phila le soir. Le bon coté des choses c’est que la société qui m’emploie a son siège américain à Philadelphie. Donc le lendemain matin, j’avais un bureau (d’un type resté coincé à las végas), un ordi et le téléphone. Pour rester en contact avec le monde et tenter de trouver un moyen de rentrer. Les infos des compagnies étaient confuses, les messages contradictoires : « les avions reprennent », puis « on a intercepté un mec avec une fausse licence de pilote à boston logan », « les avions ne reprennent pas » bref les avions reprennent peut etre… Et puis cette impression qu’on ne nous dit pas tout et que le truc n’est pas du tout sous contrôle …

Bref une semaine de vacances forcée au sofitel , sans doute le plus mauvais sommeil de ma vie malgré le stilnox. Il faut imaginer : les F16 qui patrouillent sur la ville et cette certitude que comme nous sommes dans le n’importe quoi, n’importe quoi peut arriver : l'eau empoisonnée? une attaque nucléaire ? Chimique ? tout est possible. Très vite les drapeaux américains fleurissent partout dans la ville. Très américain comme concept ca… Paris serait attaqué est ce qu’on se mettrait à mettre des drapeaux bleu blanc rouge partout….

Vendredi court au bureau la rumeur que la multinationale qui m’emploie serait en train d’affréter un avion pour ramener ses fidèles employés au pays. Qu’on me tient au courant .. Le vendredi soir je vais dîner chez un collègue et en rentrant je trouve un petit mot sur le bureau dans ma chambre d’hôtel qui me donne les coordonnées du vol privé qui me ramènera . Sur cette feuille il y a l’heure du vol (tot le matin) et l’immatriculation de l’avion. Je crois que si j’avais eu dix réveils avec moi, j’aurais mis les dix réveils à sonner pour ne pas rater cette avion.

Au terminal d’avions d’affaire, dans le salon d’attente, pas un douanier pas un flic rien, juste un pauv fax à remplir avec nos nom, numéro de passeport. Nous voici bientôt installés dans ce gulfstream 4, c’est bizarre ça fait un peu comme un bateau comme deco. C’est sans doute très confortable pour une rockstar avec quelques bimbos et son secrétaire particulier, c’est un peu moins cozy quand on est le même nombre que le nombre de places (12 je crois). Il y a des sieges dans le sens de la marche, dans le sens inverse et puis des banquettes de coté...
Etonnement devant la petitesse de l’avion : "mais comment un si petit avion peut il traverser l’atlantique ???"
Soulagement au décollage (enfin demi soulagement on ne sait jamais...) Survol de new york, plus un bruit dans l’avion, un énorme panache de fumée déchire le ciel au dessus de manhattan.

C’est bien sur le première fois que je me retrouve dans un jet privé, mais aussi la première fois que je rentre des US par un vol de jour, départ tôt le matin, arrivée tard le soir.
Pendant le vol l’hôtesse nous raconte des trucs d’hôtesse de jet privé, visiblement cet avion a transporté jennifer lopez (dis madame elle était assise à ma place hein dis dis ? pas de chance, elle etait sur le fauteuil de derriere) et puis aussi sting pendant sa dernier tournée us qui rejoignait dans cet avion sa petit famille tous les soirs après chaque concert…
Atterrissage au Bourget, tout le monde applaudit. J’ai jamais été aussi content de rentrer au bercail… Tarmac du Bourget, voiture de gendarmes qui nous demandent d’où l’on vient, pas un contrôle, pas un douanier.

Ce soir au Bourget c’est la fête de l’huma et curieusement le truc le plus compliqué ça a été de trouver un taxi, parce que comme nous explique les gens du terminal au sol, personne ne prend de taxi depuis ici, en général les gens sont attendus par une voiture…

Partager cet article

Repost0

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or