Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2007 6 14 /04 /avril /2007 19:01

A Tokyo dans le métro c’est un peu comme Châtelet les halles aux heures de pointes, même quand c'est pas l'heure de l'heure de pointe.

A Tokyo dans le métro vers 21 heures il y a comme des effluves d’alcool et plein de japonais qui dorment, on ne sait pas trop s’ils sont ivres morts, juste fatigués ou un peu les deux.

A Tokyo, au supermarché, on peut acheter des œufs à l’unité dans une jolie barquette .

A Tokyo, à l’hôtel, quand on zappe, il arrive qu’on tombe sur un film de fesses. En général c’est un gros japonais qui fait des guillis à une écolière en soquettes blanche qui couine, et dès qu’il pourrait y avoir quelque chose à voir, il y a une mosaïque. Il y a donc au Japon des infographistes qui sont payés pour rajouter des mosaïques sur tout ce qui a des poils, ce qui doit être un job passionnant.

A Tokyo dans le métro à 5 heures du matin, il y a les mêmes effluves d’alcool mais en plus fort, et des japonais qui dorment encore plus profondément.

A Shibuya, au lever du jour, certains finissent de cuver accroupis dans la rue avant de retourner bosser.

A Tokyo, on a toujours l’impression d’être un peu décalé et pas seulement parce qu’on prend son petit déjeuner à l’heure où Paris s’endort.


Cet objet nécessite un plugin pour être lu ou le fichier n'est pas accessible.
Vous pouvez tenter d'ouvrir directement le fichier par ce lien.

Benjamin Biolay - Chaise à Tokyo

Partager cet article

Repost0

commentaires

Chondre (mode totoro) 16/04/2007 23:03

Et non loin de Tokyo, il y a le musée Ghibli. Purée...je suis vachement jaloux!

Nuno Pires 15/04/2007 03:06

J'espère découvrir Tokyo très prochainement :)

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or