Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2006 1 07 /08 /août /2006 07:01

Il y en France, une poignée de gens, oeuvrant dans l’ombre à l’inconfort de leurs contemporains. Nous avons tous fait les frais un jour ou l’autre de leurs travaux obscurs. Ils ont mis leur énergie créatrice à la disposition des forces du mal. Ils ont infiltré les administrations, les cabinets de design et les grands groupes de l’industrie dans le but de nous nuire.

Le plus souvent leur génie maléfique s’exprime dans le domaine de l’emballage. Les exemples sont nombreux. Citons au hasard (pas si au hasard que ça en fait mais bon) le blister plastique : ce truc qui résisterait à la découpe du laser le plus puissant, qu’on arrive péniblement à entailler avec une paire de ciseaux bien aiguisés avant de tirer dessus comme un malade en faisant bien attention aux arrêtes vives devenues coupantes comme des lames de rasoir. Ou encore la cellophane autour des CD dont la localisation de l'amorce est à peu près aussi aisée que de retrouver puis de décoller le bout d'un rouleau de scotch invisible.

C’est quand l’homme a faim qu’il est le plus vulnérable, et ces gens l’ont bien compris. Ainsi ils ont réservé leur inventions les plus cruelles à l’industrie agroalimentaire : ils sont responsable de l’utilisation de  l’espèce de feuille métallisée pour emballer les plaquettes de beurre qu’il est impossible d’ouvrir sans s’en mettre plein les doigts ou de la mise au point (le mot est peut être un peu fort) de la boite de sardine à l’huile dont le caractère néfaste s’exprime pleinement par un phénomène de synergie avec la clef à sardine : on rippe, on renverse de l’huile et éventuellement on se coupe (la même idée a été exploitée avec la boite de raviolis en conserve ouverte avec un ouvre-boite de camping).

Il n’est pas un domaine qui ait échappé à la perfidie de ces gens. Ce sont eux qui ont rendu le bord des feuilles de papier coupantes, eux qui calculent pendant des journées entières la quantité d'encre à mettre dans les cartouches d'imprimante pour qu'il faille les remplacer les jours où l'on porte une chemise blanche, eux qui ont fait en sorte que les timbres que l’on lèche aient mauvais goût. Eux encore qui ont dessiné la forme des berlingots d’eau de javel véritablement impossibles à ouvrir sans en foutre partout, eux qui ont inventé les étiquettes qui grattent dans les t-shirts ou les caleçons. Eux toujours, qui au fond de leurs sordides laboratoires trafiquent la densité de la pâte qui sert à faire du pain de mie pour être sur que les tartines tombent préférentiellement du coté du beurre.

Ce sont eux enfin qui ont eu l’idée de mettre un bâtonnet en bois dans les esquimaux, ce bâtonnet qui a très mauvais goût et dont le contact avec les lèvres est tellement désagréable, puis ils ont fait la promotion de cette invention diabolique (avec les résultats qu’on sait) chez les médecins généralistes pour l’examen notre gorge.

Mais alors qui sont ces malfaiteurs de l’humanité ?

Quel événement funeste a bouleversé leur vie et les a fait basculer ainsi du coté obscur ?

Mais surtout, pourquoi ne fait on rien pour les arrêter ?

* Sur une idée de Monsieur Type que l'on retrouvera ici

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rose 10/08/2006 19:44

Je ne sais plus comment-pourquoi-quand j'avais mis ce lien dans mes favoris et je découvre aujourd'hui avec joie ce premier billet. :)Je crois que je vais entamer le compte à rebours, et poursuivre ma lecture qui promet d'être fort divertissante...

Mathieu 07/08/2006 22:41

Et c'est aussi le même groupuscule qui fait la régulation du traffic automobile sur Paris, qui a fait les Ptit Louis (vous savez, cet "oeuf de vache" qui avait la bonne idée de sauter dés qu'on tentait d'ouvrir l'opercule étrange), et tout un tas de choses pénibles du même genre.Traquons-les sans relâche.

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or