Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2006 1 17 /07 /juillet /2006 09:18

Je me demande si le tout premier feu d’artifice de l’histoire de l’humanité a été un truc volontaire ou bien la conséquence colorée (bien que sans doute funeste) de l’écrasement nocturne approximatif d’une cigarette par un officier assouvissant en cachette une certaine tendance au tabagisme dans les allées d’une poudrière royale.

Le feu d’artifice est le seul exemple qui me vient à l’idée de l’utilisation d’une technologie militaire spectaculaire à des fins  (artistiques) de divertissement. Curieusement ce phénomène assez étonnant de transfert de technologie ne s’est pas reproduit après l’invention de la bombe atomique. On imaginerait assez aisément pourtant, la commémoration de la fête nationale Nord Coréenne : le ciel de Pyongyang egayé de jolis champignons de toutes les couleurs et la foule s’esbaudir « ah le joli cèpe ! » « ah la belle girolle ! ».

Justement je n’ai jamais vraiment compris pourquoi les gens, pendant les feux d’artifices braillent des « oh la belle bleue ». Il est peu probable que cette indication quant à la couleur de la fusée soit destinée aux personnes non voyantes de l’assemblée donc ça ne sert à rien et c'est très énervant. Par certains cotés ça me rappelle un peu ma grand-mère qui avait pour habitude de commenter les films devant la télé (bah dis donc, t’as vu ce qu’il lui met au méchant.)

Le feu d’artifice a toujours ses codes, ses rituels : les gens qui sont arrivés très tôt avec la glacière et le pliant pour être sur d’avoir une bonne place, les rabat-joie qui dès la deuxième fusée lancent à leur progéniture « ça y est c’est le bouquet final » comme pour leur rappeler que les choses agréables se terminent toujours un peu plus tôt qu'on le voudrait, et puis les ronchons qui, une fois que la dernière fusée a été tirée, font remarquer que quand même celui de l’an dernier était mieux.

Pour ma part j’adore les feux d’artifice, je suis à chaque fois émerveillé comme si c’était le premier. J’aime ce bruit exagérément puissant, cette impression que le ciel va nous tomber sur la tête.

Si j’étais artificier, je crois que je commencerais toujours par le bouquet final, et que dans mon laboratoire, je mettrais au point des fusées de couleurs qui n’existent pas qui laisseraient les gens bouche bée.

Partager cet article

Repost0

commentaires

antoine 22/07/2006 22:11

Je préfère les feux follets, c'est naturel et flippant ^^

Monsieur Type 18/07/2006 16:54

j'ai vécu mon 14 juillet à Bruxelles, en Belgique.
Et bien comme on pouvait s'y attendre, il n'y a pas eu de feu d'artifice, mais bien mieux.
Vous connaissez sûrement la Grand'Place de Bruxelles, célèbre pour la majesté de ses bâtiments, en particulier l'hôtel de ville ?
Pour offrir un spectacle estival aux nombreux touristes, l'office de tourisme belge a eu une idée géniale : un spectacle pyrotechnique de haut niveau vantée à grands renforts d’affiche placardé sur les murs.
Alors, comme de nombreux badauds, je suis rendu sur la place avant ce moment magique. Et la musique s’est mise à retentir sur la place, puis le bâtiment s’est vêtu d’une parure rouge, vert, bleu...
Alors voilà, on entends la musique, on voit le bâtiment changer de couleur, mais c'est tout. Il ne se passe rien d'autres, alors les gens se regardent entre eux, en s'attendant à ce qu'il se passe un truc. Une fusée d'artifice ? non. Un cavalier en costume, fondant sur la foule ? Non. Une voix off qui raconte l'histoire de la ville ? Non plus. Juste cette musique et la variation des couleurs, rouge, bleue, verte.
Après, ça s'arrête, des applaudissements timides, sûrement pour se rassurer de l’intérêt du spectacle.  Les gens reprennent leurs activités et les cafés leurs agitations. Quand même, on se s’attendait à mieux. Au fait, il est loin, l'hôtel ?
 

Mathieu 17/07/2006 23:12

Je sais pas quoi dire, je me sens super con.
J'aime pas les feux d'artifice, ça m'a jamais excité, ça dure jamais assez longtemps, et je sais pas, y'a quelque chose dedans qui n'arrive pas à me laisser accéder au "plaisir", quand je vois des trucs de couleur péter dans le ciel.
Je me dis que si c pour la technique, j'aurais des érections devant un lancement d'Ariane réussi, si c pour les yeux, je me contenterais d'un fond d'écran "feux d'artifice", si c pour le bruit, je me contenterais des jeunes de ma citée un soir de 14 juillet.
Non, vraiment, jamais.

Victor Lamb 17/07/2006 19:39

Mon dernier feu d'artifice ?! Dans le grenier, chez mes parents, penché par le velux. Coude contre coude avec maman. Regards tordus en direction de la plage et des gerbes de couleur. Nuit noire et grand vent. Cela fera, sans doute, un chouette souvenir...

eltan 17/07/2006 16:52

Il y a ceux qui voient leur impôts partir en fumée à chaque fusée et qui le disent.

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or