Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2006 1 19 /06 /juin /2006 09:09

Je suis en train de faire une valise.

Pour être tout à fait précis j’étais en train de faire une valise juste avant d'entamer l'écriture de ce billet.

La valise est l’un des préliminaires fondamentaux au voyage. J'aime bien sortir toutes les affaires sur le lit, les étaler, faire un tri, parler aux paires de chaussettes  : toi je t’emmène, toi je te t’emmène pas.

Quand on était petit et qu’on partait en colonie de vacances, la valise était un cérémonial qui commençait quelques semaines plus tôt lorsque l’on se rendait en famille à la mercerie pour retirer ces petits rubans de tissus avec son nom dessus que maman coudrait avec amour sur ce magnifique sous pull en acrylique orange (celui qui fait des étincelles quand on l’enlève) afin que celui-ci ne finisse pas dans la valise d’un autre au retour de colo.

Autre étape importante de ce processus, la construction de la liste, qui quelques jours plus tard sera scrupuleusement scotchée sur le dessus de la valise comme un deuxième garde fou au détournement du sous pull en acrylique orange.

Aujourd’hui  plus besoin de liste et à force d’habitude je suis capable de boucler une valise en un temps record (sans rien oublier, c’est ça qui est dur). Par contre je souffre d’une maladie chronique que je tiens de ma mère : quelle que soit la durée du séjour et la taille de la valise, celle-ci finit toujours pleine à craquer (ce qui permet de se livrer à ce petit plaisir unique qui consiste à s’asseoir sur la valise pour arriver à la fermer).

Le plus souvent, au retour, on retrouve la moitié des affaires qui n’ont pas été dépliées, elles ont juste vu du pays et sont beaucoup plus froissées qu’au départ.

Autant faire une valise a quelque chose d’excitant, autant défaire une valise est très ennuyeux : une fois qu’on a enlevé les trucs qu’on a acheté au bout du monde, le reste, principalement du linge sale en boule n’a pas grand intérêt.

Le plus souvent d’ailleurs, on ne prendra pas la peine de décrocher l’étiquette noir et blanc portant les trois grosses lettre CDG symbole du retour au bercail. On ne l’arrachera que plus tard quand on aura besoin de remplir une nouvelle valise sur laquelle bientôt sera posée une autre étiquette et trois lettres différentes et lointaines d’une destination exotique pour laquelle on aura déjà étalé plein d’affaires sur le lit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nanaimo - dans Voyage
commenter cet article

commentaires

Azure-Te 20/06/2006 23:50

En te lisant, je m'identifie immédiatement à la paire de chaussettes à qui l'on dit "toi je ne t'emmène pas".

Sinon, toutes les maladies chroniques, on les tient de nos mères oui.

Et sinon, bon voyage, bien sûr.

Mathieu 20/06/2006 00:14

Dans mes valises,  j'ajoute toujours une dizaine de gros romans. Surtout quand je pars 48H.
Juste au cas où une guerre mondiale m'oblige à rester enfermé dans un bunker pendant plusieurs jours.
Parce que je ne vois asbolument pas d'autre raison valable...

Monsieur Type 19/06/2006 12:44

 
La valise, c\\\'est un objet sacrée. Une fois, je suis rentré d\\\'un week end à Lille avec un pochon. Oui, un sac en plastique, avec des vetements sales en boule dedans. C\\\'était un sac Super U, un peu transparent, qui laissait évidement transparaitre son contenu. Oh, ne me demandez pas de détails, c\\\'est une histoire sombre et sordide. Toujours est il que les autres voyageurs n\\\'ont pas appréciés, me jetant des regards furieux (un peu les meme regards qu on jette volontier à un type qui laisse son chien uriner dans la rue, ou un type qui nous laisse pas passer devant dans la queue de la caisse alors qu\\\'on a simplement un pack de bière à payer).
Il faut donc croire que, plus un objet de plaisirs comme le décrit M. Naimo, la valise est aussi un symbole sacré du voyage, un tabou dont l\\\'absence n\\\'est pas acceptée par la communauté.
 
 
 

Victor Lamb 19/06/2006 10:21

Je reviens avec gourmandise chez toi..."Bon voyage ! Et à bientôt..."

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or