Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2006 4 08 /06 /juin /2006 06:26

Depuis que je bosse j’ai cette impression étrange de manquer de temps toujours.

Je me surprend à écrire des mails à mes amis au moment où je me rends compte que cela fait six mois que je n’ai pas donné de nouvelle pour leur dire que je n’ai pas le temps de leur envoyer un mail mais que je pense à eux.

Je me surprends à prendre avec eux rendez-vous pour fixer l’heure du coup de fil qui nous permettra de caler un déjeuner bientôt (ou pas) qui sera peut être annulé à cause d’un agenda contrarié contrariant.

J’ai envie de dynamiter mon agenda des fois, de lui glisser mine de rien un rendez-vous avec un de ces gros tubes rouge vendu par 150 dans une belle caisse en bois sur laquelle on a peint au pochoir la marque ACME, de ceux qui servent au coyotte à tendre des pièges ratés au roadrunner (avec qui soit dit en passant je me sens deux ou trois points communs).

J’ai aussi cette sale impression que le temps s’emballe…

Quand j’étais petit une année scolaire me paraissait un truc interminable aujourd’hui c’est un intervalle de temps que je peux traverser sans quasiment reprendre ma respiration. On se dit, tiens j’irais bien faire du patin à glace devant l’hôtel de ville, et la minute d’après on réalise que c’est le dernier jour de Paris Plage.

Je crois que la vie est un Vortex temporel. L'observation d'un vortex permet de se rendre compte assez vite que quand on est pris dedans, tout tourne de plus en plus vite.

J’ai essayé de lutter contre cette sensation, j’ai essayé de m’organiser, j’ai acheté un bouquin de gestion du temps mais je n’ai jamais trouvé le temps de lire. C’est comme ce bouquin de lecture rapide sur lequel je n’avance pas, comme ce tube de vitamines que je n’ai pas la force d’ouvrir…

Tout ça pour dire que ce billet, que j’ai pas le temps d’écrire aujourd’hui faute de temps, sera court, ce qui devrait vous arranger si vous aussi avez, comme moi, ce problème moderne de manquer de temps toujours.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nanaimo - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

eltan 09/06/2006 10:25

commentaire minute: même impression mais tout ça est surtout du à une vie professionnelle envahissante... qu'il est dur de trouver un bon équilibre!

fcrank 08/06/2006 23:52

des fois je me dis qu'arrêter de bloguer (écrire et consulter) me libérerait plein de temps pour d'autres choses...

Azure-Te 08/06/2006 13:14

Ce n'est pas qu'une impression. Un vortex, oui, un maelström, de plus en plus rapide. Mais où est le frein, où est le frein ??!!!

Matoo 08/06/2006 12:03

Ahlalala, c'est bien vrai que les années se succèdent à un rythme effréné ! Je me souviens aussi de ces interminables années, ces Noëls et ces anniversaires qui n'arrivaient pas assez vite. ;)

Antoine Breuer 08/06/2006 10:30

Et bien, dites-moi, quelle vie !
Fut un temps, dans ma jeunesse ;), j'aimais bien courir partout, ne jamais avoir le temps de rien, un agenda "serré", les rendez-vous qui s'enchaînent, rentrer chez moi, prendre une douche, et déjà repartir pour autre chose.
J'y trouvais une certaine forme de bonheur, à occuper ma vie comme ça, comblant tous les vides un peu angoissants.
L'été dernier, je me suis astreint à cinq semaines de vacances. L'horreur ! J'ai déprimé toute la première semaine, j'en ai même pleuré, un soir, tellement le manque d'activités à venir m'angoissant. Mon agenda était vide, je n'avais prévu que "du repos". Et bien les quatre semaines qui suivirent furent un pur bonheur.
Ma cure de desintoxication, en somme.
Mais aujourd'hui, je peux bien l'avouer, je recommence un peu sur Paris à chercher ce rythme de vie...
Bip bip ;)

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or