Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2006 7 07 /05 /mai /2006 22:54

Se réveiller tôt le matin dans un lit grand comme celui de Gulliver, sentir la vibration de la ville.
Entrouvrir les rideaux de la chambre d’hôtel, se rendre compte qu’il fait un temps magnifique.
Errer sur Times Square encore un peu endormi, faire une rafale de photos, se mettre à la recherche d’un endroit pour prendre un petit déjeuner. Se décider pour un déli.
Se promener au parc, croiser des milliers de New Yorkais à vélo.
Prendre une cinquantaine de photos d’écureuils.
S’étonner de voir ces gens qui promènent plusieurs chiens en même temps en étant pendus au téléphone.
Reprendre une dizaine de photos d’écureuil, on ne sait jamais.
Passer par le zoo pour assister au déjeuner des otaries, se plaindre qu’il fait un peu trop chaud.
Descendre la cinquième avenue, s’attendre à croiser Arnold et Willy à chaque instant.
Faire un peu de shopping, se réjouir de la faiblesse du cours du dollar et du coup refaire un peu de shopping.
Se retrouver sur Time Square, refaire une vingtaine de photos de cet endroit.
Marcher le nez en l’air pendant des kilomètres, dévorer ces avenues verticales.
Se plaindre qu’on a mal au pieds, abandonner les avenues verticales pour les petites rues du village.
Déjeuner à la terrasse d’un petit restaurant italien.
Prendre un petit café au premier Starbucks que l’on rencontre pour lutter contre le coup de barre de l’après midi.
Remonter la ville en métro parce que décidément on a trop mal aux pieds .
Aller voir les horaires de cinéma de mission impossible III et décider enfin de ne pas y aller car ça n’a pas d’intérêt vu que le film est sorti en France déjà.
Se noyer dans la foule de Time Square au soleil couchant, refaire quelques photos.

Un dimanche ordinaire à New York.

 

Just a perfect day
Feed animals in the zoo.
And then later a movie, too
And then home
Oh it’s such a perfect day
I'm glad I spend it with you

* Paroles et musique Lou Reed

Partager cet article

Repost0

commentaires

la grande Loulou 08/05/2006 23:07

J'ai mis un an à prononcer ce satané nom pour l'écureuil en anglais, squirrel. Tout comme il est difficile pour les Ricains de dire correctement carotte (et a fortiori le RER, imprononçable pour eux)snif, New Yorkmerci Nanaimo pour ces images

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or