Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 12:49
Au mois d’août à Paris, on voit fleurir aux devantures des boutiques fermées des écriteaux annonçant tour à tour qu’on est pas prêt de mettre la main sur une baguette ou bien qu’on ne récupèrera pas avant la rentrée des classes ce costume qu’on a eu la négligence d’abandonner au pressing avant la transhumance estivale.

En général les avertissement commencent le plus souvent par "à notre aimable clientèle". Pourtant, je me demande ce que la clientèle en question peut bien avoir d’aimable.

Prenons au hasard l’exemple de la clientèle du bureau de poste de l’avenue de Clichy, je ne vois rien qui pourrait faire aimer cette foule qui soupire, essaie de se faufiler dans la file d’attente, prend toute la place avec des poussettes exagérément encombrantes, sent la transpiration ou l’alcool, s’habille mal et surtout a le mauvais goût d’aller retirer des sous qu’elle n’a pas au moment même où je dois récupérer un recommandé, me condamnant à une attente rarement inférieure à quarante cinq minutes.

Et puis l’autre jour, après avoir été cherché un recommandé à la poste de l’avenue de Clichy, je suis passé devant un fleuriste de la rue des moines qui a l’étrange habitude, lorsqu’il a fini de confectionner une couronne mortuaire, de la laisser reposer sur le toit de sa clio garée juste en face de sa boutique.

La vision de ces fleurs m’a soudain ouvert les yeux : cette formule "à notre aimable clientèle" est en fait une épitaphe à la mémoire de ce qu’était le consommateur affable des années soixante qui allait faire ses courses dans un ambiance guillerette que l’on ne retrouve plus que dans les comédies musicales de Jacques Demy et qui a depuis disparu.

Les demoiselles de Rochefort - Les soeurs jumelles

Partager cet article

Repost0

commentaires

Caroline Duchoux 01/09/2008 18:34

Superbe, bien vu pour l'épitaphe!

azerty 28/08/2008 22:04

Y'avait pas une histoire de baguette sur ce blog dans le temps ? Dans le même goût que ce petit billet ? Y'aurait pas un peu de recyclage dans l'air ? ?

monsieurtype 14/08/2008 09:36

Ha, ça me manquerait presque le bureau de poste de l'avenue de clichy !Je suis maintenant adepte de la poste du quartier Chanzy à Asnières. C'est plus calme, on connait les guichetiers, ils ont le tutoiement facile, il y a un certain respect de la file d'attente... J'y croise très souvent aussi un élu municipal, qui me résume tout son bilan politique (les rencontres de monsieur le maire, les rendez vous avec le conseil général...) en parlant très fort pour que toute l'assemblé le remarque.  Bref, c'est tres convivial, au point qu'on s'attendrait presque à voir surgir Kad Merad du bureau avec un gros colis envoyé par une vieille tante.Enfin ce calme a un prix : cet été le bureau n'est ouvert que de 10h à 12h. Sur l'écriteau de la porte on peut lire : "A notre aimable clientèle, merci de poser 1/2 journée de RTT pour retrait de plis ou de colis"...

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or