Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2006 2 21 /03 /mars /2006 00:00

J’ai parfois l’impression d’avoir un vie TGV.

La vie TGV est une vie qui va plus vite que vous.

Comme dans le train, on ne monte pas dans une vie TGV comme ça, il faut un billet valide et composté. Le ticket d’entrée est souvent un contrat à durée indéterminée avec une multinationale.

Dans une vie TGV on ne s’asseoit pas n’importe où et surtout on suit les rails.

Dans une vie TGV, tout va très vite, c’est rare qu’on ait bien le temps de s’apercevoir qu’un coquelicot a poussé au milieu du champ de colza qui vient de passer à 350 à l’heure. Il arrive qu’on regarde passer les vaches entre deux coups de fils, en se disant que décidément les vaches passent drôlement vite, enfin je crois que c’etait une vache…

Dans une vie TGV on ne s’arrête pas dans les petites gares non plus, d’ailleurs pour la plupart elles sont fermées depuis longtemps, pas assez rentable…Dans une vie TGV on prend plutot l’autoroute car ça fait gagner un peu de temps.

Bien sur c’est fantastique de pouvoir être à Lyon en deux heures, à Lille en une heure zéro quatre, à new york en huit ou neuf heures, ça depend de la force du vent (il est rassurant de penser que les éléments peuvent encore avoir de l’influence sur la vitesse de nos transports). C'est étonnant de pouvoir parler grâce à un truc grand comme un demi paquet de clopes à qui on veut à l’autre bout de la planète en rallant parce que ça grésille un peu.

Par contre des fois on aimerait bien revenir à cette vie d’avant, celle ou il fallait cinq heures pour faire Paris Lyon et que rien ne pouvait vous déranger pendant ces cinq heures là. Celle où pour aller au Japon on devait faire une escale à Anchorage. Celle où ne pouvait pas être joint partout et tout le temps sans forcément qu’il y ait une bonne raison pour ça. Celle où quand on était « à l’étranger » il fallait trouver des pièces pour téléphoner à la cabine. Cette vie dans laquelle les petites vieilles au bord de leur piscine en Floride n’avaient pas encore les clefs des multinationales et cette capacité à leur dicter 15 % de profitabilité par an.

Des fois on aurait presque envie de tirer le signal d’alarme de cette vie TGV, descendre, marcher le long de la voie et se rendre compte qu’un coquelicot a poussé au milieu du champ de colza.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pour martin 23/03/2006 09:54

 
Une minute d'hommage à la vendée.
http://aufildesrails.free.fr/fichiers_tgv_vendee/DSCF0029.jpg


 
 

Martin 22/03/2006 12:32

La vie TER... ... Quand on a bien le temps de se rendre compte que les coquelicots se font de plus en plus rares dans les champs de colza, Que les vaches n'ont plus de cornes car c'est potentiellement dangereux, ça se mange pas, ne se pile pas pour en faire un aphrodisiaque prisé, Que la petite gare de Trémentines ne fait plus partie du réseau ferroviaire et que maintenant, il faut prolonger jusqu'a Cholet pour reprendre un car qui fera le chemin inverse jusqu'au parking de la gare de Trémentines, Que son portable fonctionne à merveille, même entre Chemillé et Pouzauges, mais que le bruit métallique du-dit TER est incomparablement plus efficace que n'importe quelle technologie 3G - Bluetooth, ou autres, et que de toute façon c'est pas grave, puisqu'on envoit un SMS pour prévenir qu'on sera en retard d'environ quelques heures, Que la ville s'est invitée à la campagne, avec ses tags et graffitis sur les vieilles cabanes-dépôt de lait sur le bord des communales,Que mettre 7 heures quand le TGV en met 3, finalement ça a du bon :  c'est toujours ça de gagné sur ce week-end de famille pour lequel on n'a pas trouvé d'excuse valable, vu que même si les TGV sont complets, c'est l'une des rares lignes ferroviaires où circulent encore des TER, toujours un peu vides, eux.Si j'avais su, j'aurais pas composté, le contrôleur est monté là où je descendais.

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or