Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 18:59
J’ai depuis toujours une passion pour l’écoute des conversations des inconnus, de préférence dans le bus (je ne sais pas pourquoi mais le bus nourrit davantage les conversations que ne le fait le métro, il y a très peu de conversations à épier dans le métro). Ainsi très récemment dans le bus 31 une vieille dame se lamentait de l’incompétence des météorologues actuels qui ne font rien de bon avec leur super ordinateurs, alors que jadis, cette profession accomplissait des merveilles en étant simplement outillée d'un bocal, d’une grenouille et d'une petite échelle.

Même si je sais que c'est mal, je peux rester des heures à écouter les conversations dans le bus.

Ils sont nombreux les petits plaisirs à la limite du moralement répréhensible : se moquer de la teinture violette de cette mamie qui traîne son caddie dans les allées du G20, ricaner de ce passant qui vient de se faire doucher au passage du bus dont les roues ont chassé l’eau accumulée dans le caniveau ou bien indiquer à des touristes perdus la direction opposée à celle de leur destination.

Certains voient dans ces comportements l’expression d’une misanthropie naissante, mais je préfère penser qu’ils traduisent simplement le fait que j’ai gardé une âme d’enfant, qui jette des boules puantes sur les passants, qui part en courant après avoir sonné chez des inconnus ou vaporise des sauterelles en concentrant les rayons du soleil à l'aide des lunettes à doubles foyers empruntées à sa grand-mère pendant la sieste.


Carlos – Senor météo

Partager cet article

Repost0

commentaires

Julien 27/07/2008 02:36

Psychopathe ! Assassin ! pauvres sauterelles

chondre 20/07/2008 19:57

Tiens tiens...Tu ressembles vraiment à mon mari ;)

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or