Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2006 6 04 /03 /mars /2006 00:00
Il doit y avoir un type à la RATP dont le boulot consiste à trouver des noms aux stations quand on en crée de nouvelles ou bien qu’on décide de changer le nom d’une station existante. A mon avis ce job là est une planque en or, puisque sur les vingt dernières année ce gars là a, si je compte bien, accouché de :

- La station Cluny La Sorbonne (il s’est pas foulé sur le coup car l'ancien nom de cette station était Cluny)
- Le changement de la station « Rue Montmarte » en « Grands Boulevards » (
station où s'égaraient régulièrement des hordes de touristes persuadés qu'ils étaient que cette station les mènerait au pied de la butte*…)
- Tous les noms de stations de la ligne 14.
- Les stations parisiennes de la ligne d’Eole (Havre-Caumartin (facile), Magenta (non sans doute en feuilletant nonchalamment un nuancier pantone peu apres avoir terminé les mots croisés de télé star).

Force est de reconnaître qu’en plus d’être une grosse feignasse, ce type n’a aucune inspiration ni aucun humour. Je sais pas moi mais si j’avais le pouvoir de nommer les stations de métro, il y aurait au moins sur mon plan de métro à moi la station « d’après » dans le seul but de pouvoir assister au dialogue un peu surréaliste suivant :

le touriste : "Excusez moi pour aller à Notre Dame  ?"
le parisien : "Facile, descendez à la station d’après" (niark niark niark)

Sans compter que je prendrais un malin plaisir à baptiser plusieurs stations du même nom, comme ça juste pour jouer...

Comme il a forcément du temps libre ce gars là c’est sans doute aussi lui qui s’occupe de temps en temps de relooker le petit lapin, celui qui risque de se faire pincer très fort. Mes recherches internet sur le sujet n’ont trouvé que deux versions de ce lapin ami, l’un en salopette orange, l’autre en t-shirt jaune, plus d’info sur ce lapin pourront être trouvés au bout du lien ci-avant.

Je pense aussi que c’est ce type qui a eu, dans un moment d’oisiveté, cette idée de génie, de faire peindre d’étranges zébrures sur les quais de Saint-Lazare (sur la ligne 13). Un panneau assez bien caché indique qu’il serait sympa de la part des passagers de ne pas stationner sur les zébrures et permettre ainsi le déchargement fluide et rapide des passager de l’intérieur du métro quoi souhaitent descendre à cette station avant de procéder au chargement tout aussi fluide et rapide des passagers de l’extérieur du métro qui souhaitent monter à cette station. L’idée est simple mais vouée à l’échec dans un pays comme la France : les gens tout contents de pouvoir deviner l’emplacement ou s’arrêteront les portières de la suivante rame forcément bondée, se massent précisément à cette endroit là . Ainsi ils sont surs d’être pile poil en face de la suivante porte et d’être les premiers à monter dans le suivant wagon garantie fragile d'obtenir sinon un place assise, à défaut une place tout court ou au moins un bout de place.

Peut être une prochaine étape, maintenant que les gens se sont habitués, pourrait être de faire déplacer ces zébrures à un endroit où ne se trouvera aucune porte jamais et obtenir ainsi l’effet initialement recherché.

Si l'experience est un succès, peut être pourrait-on aussi renommer cette station en Pavlov.

Mais au fait quel était le petit nom du chien de Pavlov ?


* Ceci n'est pas une contrepétrie

Partager cet article

Repost 0
Published by Nanaimo - dans Paris
commenter cet article

commentaires

la grande Loulou 11/03/2006 12:07

Hier, j'ai photographié le nouveau lapin de la RATP, ou plutôt l'anti-lapin de la RATP. Dès que j'ai acheté un nouveau cable pour télécharger les photos depuis mon portable, je le mets en ligne.

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or