Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2006 2 28 /02 /février /2006 23:02

J’écris ces lignes à près de mille kilomètres heures à bord du vol USAIR 26 a destination de paris Charle's De Gaulle  (le jet stream est en forme ce soir).

Si on est déjà un peu en France au moment où l’on met un pied dans un avion d’Air France, force est de reconnaître qu’on est reste aux Etats-Unis tant qu’on a pas posé le pied sur la passerelle à Roissy.

USAIR est au bord de la banqueroute et cet état de déconfiture est palpable. La moyenne d’age des hôtesses doit être de 65 ans et il est amusant de penser que toutes ont du bien connaitre Guynemer Mermoz et Saint Exupéry. Sur Air France, il y a en général une hotesse avec plus d'heures de vol que les autres, elle est souvent issue d'air inter et en général c'est la chef de cabine sur USAIR on a l'impression qu'il n'y a que des chefs de cabine...

Le type qui pousse le chariot de boissons me fait penser à Fétide Adams (dans la famille Adams), il a à peu près autant de grace que les types qui poussent les charriots avec un macabé au Cook County Hospital dans urgence...

Un peu plus tard, je contemple avec désarroi le "bœuf bourguignon" assez peu fidèle à la description d’un paragraphe entier qui en était faite sur le menu. Je crois que les rations de bœuf bourguignon servies à l'armée sortent de la même usine. Les génies du marketing qui ont rédigé le menu seraient sans doute capables de pondre vingt lignes ampoulées pour annoncer la présence prochaine sur la table d’une boite de saucisse lentilles ou de raviolis de chez Leader Price.

C’est marrant ces traversersées atlantiques retour, d’abord c’est toujours un vol de nuit c’est obligé, il n’est pas possible de rentrer des Amériques sans y laisser une nuit (enfin pas depuis que le concorde a pris sa retraite. J’ai deux grands regrets dans la vie : ne pas savoir la musique, plus précisément ne pas jouer du saxophone et ne pas avoir pris le concorde. Enfin bref le concorde LUI permettait de faire le vol de jour si on en avait envie, ce qui n’est plus possible aujourd’hui, sauf bien sur à louer un jet privé, ce qui n’est pas dans mes moyens…).

A peine pas terminé le bourguignon, il convient de ne plus perdre une minute et dormir. La nuit sera courte forcement. A chaque franchissement de méridien, une nouvelle heure s'evaporera imperceptiblement en plus de celles qui s'écoulent normalement.

Si j’ai de la chance Fétide Adams ne viendra pas me secouer une heure et demie avant l’atterrissage pour me demander si je préfère dormir ou prendre un petit déjeuner :

- Vous êtes sûr que vous ne voulez pas un appétissant petit déjeuner composé de délicieux pan cakes, revenus au beurre de cacahoutete accompagnés de fruits frais de saison et d’une selection de viennoiseries  ?

- Non ?

- Ah oui c’est ca vous préférez dormir ?

- Alors au nom d’USAIRWAYS je vous souhaite une très bon rendormissement.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Clodomir 01/03/2006 16:10

J'ai fait mon baptême de l'air il y a un mois en prenant un vol Alitalia pour Rome... Ma prof d'italien avant vanté les cafés italiens pendant près d'une heure de cours, et mon premier contact avec les cafés italiens a été une sensation de nausée devant un bouillon maronnasse sans arôme. Le truc qui casse le mythe.
Je ne connais pas les rations de combat U.S., mais je connais bien les rations de combat de l'armée française, si peu enthousiasmantes et pourtant si prisées des soldats américains pendant la première guerre du golfe (on pouvait obtenir pas mal de choses contre une "ras'co" française).
J'imagine donc combien ton boeuf bourguignon made in USA devait êtrre succulent.

Nanaimo 01/03/2006 18:25

T'es mal tombé y sont bons les café italiens normalement, bien sur faut pas mettre le sucre sinon apres il aborbe tout le café et y'a plus rien dans la tasse, comme un tour de passe passe, shazam, j'ai fait disparaitre le café...

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or