Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 11:11
L’autre jour j’ai fait un rêve étrange : j’étais chez le dentiste, mais tout se passait comme si j’étais à un concert.

J'étais arrivé très tôt le matin, et j'avais attendu l’ouverture des portes avec d'autres gens afin d’être assuré de disposer d’une bonne place.

Plus tard,  dans la salle d’attente avec parquets et moulures, tout le monde s’était assis par terre. Les haut parleurs diffusaient surtout de la musique qu’on ne connaissait pas et puis à un moment a retenti ce vieux morceau de Brenda Lee que j’aimais bien et que je n’avais pas entendu depuis très longtemps.

Il faisait très chaud et de temps en temps un gros baraqué avec des tatouages passait pour nous arroser à l’aide de bouteilles d’eau minérale bon marché. Lorsque mon tour arriva (avec une demi heure de retard quand même), on m’installa dans un grand fauteuil puis la lumière s’éteignit. Arriva alors un jeune dentiste que je ne connaissais pas. Ce n’était pas l’artiste que j’étais venu voir. Il était un peu mal à l’aise, il n’avait pas le droit de se servir de tous les instruments. Il m’a fraisé rapidement deux ou trois caries, a remercié le dentiste titulaire, puis s’en est allé pendant que la foule applaudissait mollement.

Après, la lumière s’est rallumée et tout le monde s’est précipité vers le bar, ou les toilettes. Je me rappelle qu’il y avait beaucoup la queue devant les toilettes des filles. Et puis la lumière s’est de nouveau éteinte et mon dentiste attitré a fait son entrée sous les bravos de la foule. Je me rappelle que les gens hurlaient son nom en essayant de couvrir le son de la roulette, certains lui disaient qu’ils l’aimaient, d’autres lui criaient d’utiliser plutôt une fraise de douze et imitaient chacun de ses gestes.

Quand il eut fini, il enleva sa blouse et quitta la pièce alors que je terminais de me rincer avec ce liquide rouge au goût étrange qui semble couler par enchantement dans le petit gobelet en plastique quand on en approche sa main.

C’est alors que la foule s’est mise à faire beaucoup de bruit dans le but de l'inciter à revenir, ce qu’il finit par faire. Alors que j’étais déjà en train de rédiger mon chèque, il me demanda de me rasseoir, et se livra à un nouveau détartrage qu’il fit durer beaucoup plus longtemps que le premier.

C’est à ce moment là que je me suis réveillé en sursaut, en me disant qu’on fait vraiment de trucs débiles pendant les concerts.

Brenda Lee - Stupid cupid

Partager cet article

Repost 0
Published by Nanaimo - dans Nothing
commenter cet article

commentaires

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or