Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 00:00
Quand on travaille dans un endroit reculé (c'est-à-dire de l’autre coté du périphérique) il n’est pas rare que le nombre limité de moyens de transport disponibles pour se rendre au travail ne concentre aux heures de pointes quelques connaissances de seconde zone. Une connaissance de seconde zone est une personne qui travaille dans le même immeuble que vous mais que vous ne connaissez que de vue.

 

La croiser dans l’immeuble provoquerait au mieux un sourire poli voire un hochement de tête, mais se retrouver ensemble dans le train de 8h14 déclenchera à coup sûr une conversation pendant laquelle on ne manquera pas de se réjouir d’avoir, la veille au soir, réussi à attraper le train de 19h18 alors qu’on était parti du bureau à 13 (ce qui en soi est une prouesse même si hier soir le train de 19h18 était en retard comme souvent sur cette ligne qui-vraiment-ne-marche-pas-bien-c’est-une-honte).

 

Il peut arriver que le matin alors qu’on est pas encore tout à fait réveillé, on aperçoive une connaissance de seconde zone dans la rame dans laquelle on vient de s’engouffrer et que l’on ait pas du tout envie de converser des vertus comparées du 8h14 et du 08h24.

 

Deux techniques d’évitement assez efficaces sont alors possibles : la technique dite du caméléon qui consiste à faire le moins de mouvement possible, à ne poser son regard sur rien, bref, se faire de la couleur du siège. La seconde technique, dite de la loutre, consiste à opérer un mouvement rapide en surfant sur le flot de la foule afin de se diriger vers l’étage du wagon où ne se trouve pas cette personne.

 

Ces techniques, qui ont fait leurs preuves, permettent de profiter tranquillement de son ipod pendant son trajet sans passer pour un muffle. Il convient cependant de s’entraîner à prendre un air surpris pour le moment où, une fois arrivé dans l’ascenseur, on vous lancera un "Je vous ai vu ce matin dans le 8h14".

 

Vanessa Paradis - Le tourbillon de la vie

Partager cet article

Repost0

commentaires

fcrank 22/05/2008 09:52

la surprise feinte... qui ne fait jamais illusion !

David 21/05/2008 12:22

Personnellement, je fais très bien la loutre, en toute circonstance

monsieur type 19/05/2008 23:34

Je connais bien cette situation. D'ailleurs, on est quelques uns à s'éviter le matin. Au début, c'est facile de s'éviter dans le train de banlieue, mais plus on se rapproche du bureau, plus c'est difficile. Le jeu est donc de voir lequel "craque" en premier et dit bonjour. Souvent, c'est dans l'ascenceur de la boite, alors qu'on voyage ensemble depuis 20 bonnes minutes. Oui, le monde de l'entreprise est parfaitement ridicule.

virginie 19/05/2008 11:44

Haha! oui c'est tout à fait ça.Cet article m'a bien fait rire. Merci :)

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or