Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2006 3 01 /03 /mars /2006 00:00

L’autre jour, avec ma responsabilité dans la vie*, nous nous sommes rendus à la cité des sciences. Nous avons fait la queue pendant des heures, nous nous sommes fait bousculés devant les attractions, avant d’enfin trouver un endroit pour déjeuner. Au milieu du repas, Louise se lève, fait un énorme sourire et nous lance un informatif :

- Je vais faire caca, je reviens

C’est toujours marrant cette spontanéité qui caractérise les enfants à l’age ou ils se soucient moyennement du prochain tiers provisionnel, d’avoir fini ses congés payés pour la fin mai et de payer les traites de l’appart.

J’aime imaginer parfois un monde où l’on garderait cette spontanéité à l’age adulte et ou par exemple un PDG pourrait se lever en plein milieu d’un conseil d’administration, faire un énorme sourire et lancer un informatif :

-Je vais faire caca, je reviens

L’enfance a son lot de problèmes gravissimes comme celui de préférer cette luge bleue à la luge verte au moment ou le petit cousin s’est déjà emparé de la dite luge bleue. La scène se termine en général par un échange de mandales dans le dos des parents suivi de d’une crise de larme et d’un gros câlin. Les problèmes ont aussi des solutions simples à cet âge, une crise de larme un gros câlin et on passe à autre chose…

Pourquoi ne garde t’on pas à l’age adulte cette capacité que l’on a étant petit à fabriquer des énormes larmes ?

Un certain nombre de comportements de l’age adulte ne sont pas si éloignés que ça de ceux qui nous animent au cours de l’enfance. La jalousie, l’envie, le caprice, la déception trouvent leur place dans nos vies de grandes personnes.
Ces sentiment s’expriment juste de façon moins directe, plus perfide, en envahissant un pays voisin, en faisant une petite guerre ou en balançant des avions dans des tours.

Par chance, il arrive que certain de ces comportements percent le carcan de la réserve obligée du monde des grands. Je me rappelle par exemple ce grand chef dans une réunion stratégique dont la seule intervention fut de demander à son voisin :

- Il est chouette ton stylo, tu l’as eu où ?

Par contre l’histoire ne dit pas ce qui s’est passé au moment où le dit voisin a refusé de lui prêter ce chouette stylo…

* Louise, cinq ans ma filleule et ce truc qui me fait littéralement fondre au moment où elle m’aperçoit et qu’elle se met a courir le plus vite qu’elle peut à travers la foule pour me sauter dans les bras et me faire un bisou.

Partager cet article

Repost0

commentaires

nicolas 01/03/2006 23:04

d'ou vient l'expression "comment allez-vous ?" En fait, ca vient de comment vous portez vous ? comment allez vous ...a la selle ?
la facon dont les gens evacuaient leur excrements etaient surement la meilleure information sur leur humeur du jour, nous aurions donc perdu aussi cet instinct.
Les rois et les seigneurs pouvaient recevoir leur visiteurs ou bien sieger tout en etant sur leur trone, le dit trone etant perce et certainement odorant et bruyant quand la situation l'exigeait.
Donc, voila, malgre tous les tabous et les repressions sociales et individuelles, les expressions bien polies de notre epoque ont leur arriere quelque peu merdique, on pourrait dire.
Quant a moi, je vais aux toilettes (les americains disent bathroom, ce qui n'est pas plus hypocrite) pour la grosse commission avant les reunions importantes, comme ca ca evite que les autres de mes collegues me fasse chier, si on me permet de rester dans la blague avant que ce blogue ne soit ferme pour terrorisme scatologique. Et en plus, moins lourd, je cours plus vite et me sens plus leste et rapide pour eviter les coups et les attaques en tout genre.
 

Loulou la grande 01/03/2006 21:38

le voisin lui a gentiment prêté son stylo. et lui a demandé s'il voulait faire un avion en papier avec luinon? ça ne s'est pas passé comme ça?

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or