Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2006 4 09 /02 /février /2006 00:00

A l’heure ou j’écris ces mots, j’ai pris place à bord du TGV 6433 à destination de Bourg Saint Maurice. Le TGV 6433 à destination de Bourg Saint Maurice est ce qu’on appelle un train des neiges. Il se trouve que c’est aussi un train de parigots. Dès que l’on a mis un pied sur le quai D de la gare de Lyon en ce jeudi matin, on peut s’imprégner de cette atmosphère unique de la semaine des vacances scolaires des parigots au ski. Ici tout n’est que fatigue stress, tension les moon boots au pieds.

Pas facile a caser dans une valise une paire de moon boots, alors on les mets aux pieds. Dans le tgv de la neige, ça passe relativement inaperçu, on se fond dans la masse, par contre tout à l'heure à Réaumur-Sebastopol, on faisait pas trop le malin avec ses moon boots. C’est un peu comme quand on revient de la foire du trône avec cet énorme panda qu’on a gagné sur les épaules : à Porte Dorée rien de plus naturel que d’avoir un énorme panda sur les épaules, mais passé Daumesnil, le regard des gens devient étrange...

L’atmosphère électrique de ce quai de gare durera toute la semaine à tous les endroits. Au lieu de faire la queue au Franprix et de se tasser dans le métro, ils vont faire la queue au tire fesse et s’entasser dans le téléphérique.  Dans le train, ils se lèveront au même moment pour aller dans la cohue chercher le même club sandwich poulet crudité fromage frais à cinq euros (ou bien la formule à huit euros quatre vingt dix avec une boisson et un dessert quand même plus avantageuse). Ils iront en même temps louer les mêmes skis, ils dévaleront les même pentes, boiront le même vin chaud à cinq euros entourés d’anglais avinés…Ce qui est bien au ski c’est que l’on est pas obligé de trimbaler des pièces dans les poches de sa combinaison, car tout ici a un prix multiple de cinq ou dix euros.

J’aime bien la montagne, j’aime bien le bon air, j'aime bien la tartiflette et faire du feu dans la cheminée. Par contre j’aime pas bien l’atmosphère des stations de ski pendant les vacances scolaires).

Je me rappelle une fois dans le bus dans lequel mes skis et moi nous étions entassés au matin, m’être fait pourrir par un type sous le prétexte que ma paire de ski avait dans la soute du bus été faire un petit câlin à sa paire de skis.

Il m’avait lancé un très amical :

« Faites attention nom de dieu, c’est pas parce qu’on a des merdes qu’il faut pas faire attention aux skis des autres…. »

Je me rappelle aussi il y a quelques années le premier jour des vacances scolaires dans le bus qui monte à Méribel de Jeremy, 4 ans à l’époque, qui avait comme une fascination pour les blaireaux et qui a passé le voyage à nous signaler leur présence dans le paysage :

"Oh regardez il y a plein de blaireaux"

Il semblerait que ce bonhomme avait non seulement une bonne vue mais aussi un certain discernement.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or