Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2006 6 04 /02 /février /2006 15:31
Dans le Zurban de cette semaine, à la page 6 se trouve un petit article sur une boutique au nom évocateur de « L’autre rive » qui s’est lancée sur le créneau un peu original mais certainement fort lucratif du cassage des codes pourtant solidement établis des pompes funèbres.
Je me suis toujours demandé d’où venait ce nom étrange pompes funèbres. Funèbre je vois biens, mais pompes je vois pas, si ce n'est que ces gens là pompent en général beaucoup d’argent à des gens dans un moment où ils sont moyennement enclins à négocier une petite ristourne à l’aide de grosses ficelles comme de feindre de sortir de la boutique en lâchant un « on va réfléchir, on reviendra peut être la semaine prochaine… ».

Ce magasin, donc, permet d’aller de son vivant faire le shopping de ce dont on aura besoin de son mort. Cette échoppe propose par exemple des cercueils fantaisie : en osier, en carton, à décorer soit même : quitte à passer la prochaine éternité dans cette boite autant en avoir choisi la déco.
J’avais entendu parler d’une folle qui avait acheté son cercueil très en avance et en avait fait un élément de décoration chez elle et se livrait pendant des journées entière à ce passe temps peu répandu qu’est la pyrogravure sur cercueil.
Je voudrais voir la tête du recruteur qui lui aurait innocemment posé la question :


- Et sinon est ce que vous avez une passion ?

-Oui la pyrogravure sur cercueil, mon propre cercueil.

Le dit magasin propose aussi tout un tas de trucs rigolos à faire avec ses cendres : les transformer en diamant (très chic le papy monté en broche, fièrement porté sur le col du tailleur de sa veuve), les disperser d’une montgolfière, dans un feu d’artifice (j’aime bien l’idée), ou bien l’orbite à jamais autour de la terre pour un montant somme toute très raisonnable.

Il est intéressant de noter que si le législateur autorise moyennement la fantaisie avec un corps non carbonisé (j’en veux pour preuve ses délicieux entrefilets qu’on trouve de temps en temps dans le journal de ce petit vieux qui finit au tribunal pour avoir conservé la corps de sa veuve bien aimée dans le congélateur familial à la cave, en attendant ce jour où la science aura progressé au point de pouvoir décongeler puis ramener à la vie sa pauvre femme), ce même législateur ne fixe quasiment pas de limite à ce que l’on peut faire avec un proche une fois qu’il a été réduit en cendre.

On est ainsi autorisé à garder les cendre de papy dans une petite boite au dessus de la télé, lesquelles cendres finiront peut être au fond du sac de l’aspirateur si d'aventure le chat, qui aime bien se promener sur la télé renverse accidentellement papy sur la moquette. En y réfléchissant je suis sur qu’on peut trouver deux ou trois autres idées forcément elles aussi lucratives comme intégrer les cendre de papy dans un terreau de luxe pour les plantes de mamie (ça doit être plein de sels minéraux forcément) et pouvoir s’enthousiasmer que papy fait pousser de jolies fleurs en ce moment...


http://www.autrerive.fr

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nanaimo - dans Paris
commenter cet article

commentaires

Nuno 04/02/2006 20:37

Cet humour noir te tuera :P

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or