Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2005 5 23 /12 /décembre /2005 12:42

Au moment ou j écris ces lignes,  à l aéroport de Philadelphie, il est a peine 18 heures ce jeudi soir à quelques jours de noël. L’Amérique s’apprête à fêter noël et cet airport  est bourré à craquer d’américains qui pour la plupart vont retrouver papa maman dans le Kentucky ou bien le Montana ou l’un des quarante huit autres états américains.

Mon Pc est resté à l’heure française, il marque 23.56. Mon corps est sans doute resté a l’heure française aussi, enfin il ne sait plus trop il croit qu’il a faim.

Dans ce bar d’aéroport typiquement américain ou
tintinnabule une reprise de jingle bell (c’est chouette ça fait noel…), j'attends dans l’ordre, une assiette de chicken fingers, un Airbus 330, un bus sur le tarmac au matin à Roissy, puis un taxi bougon dans le brouillard parisien et trois jours de coma a cause du décalage horaire…

Bizarrement et pour la première fois depuis que je prends l’avion, l’agent au sol au moment de l’enregistrement m’a posé une question déroutante: pouvez vous nous fournir un numéro de téléphone en cas d’urgence ?

Marrant comme question car d’un coup on réalise que l’on est sur le point de se livrer à une activité dangereuse, potentiellement fatale pour peu que que la moindre mouette vienne nonchalamment s’engouffrer dans un réacteur au décollage…

Marrant comme question, parce que c’est bien un truc américain d'imaginer une procédure pareille. En Amérique on a un sens aigu des choses pratiques. Comme ça c'est plus facile de prévenir les familles si jamais pour une raison x ou y l’avion qui va m’envoler est brutalement ramené à la réalité des lois de la gravitation.

Un autre exemple de ce goût des choses pratiques me vient en tête alors que la sono débite une cinquième version de jingle bells (ils sont décidément très noël ces américains….). Aux Amériques donc, on a la possibilité de faire apparaître sur son permis de conduire sa volonté de donner ses organes en cas de mort violente. A la fois je trouve ça plutôt malin, à la fois ça a un petit coté rabat la joie style souviens toi que tu va mourir quand tu tournes la clef de contact. Si l’on généralise un peu, on pourrait prevoir la répartition des petites assiettes du divorce au moment du mariage pour éviter de se les envoyer à la figures quelques années plus tard si l’amour s’est éteint et puis aussi mettre au point un imprimé d’acte de naissance et d’acte de décès sur le même document avec un pointillé détachable…La vie est un pointillé détachable.  Ca ferait une chouette epithaphe ca ...

De façon générale donc  l’Homme aime bien se livrer à des activités qui peuvent lui être fatales comme de se  déplacer à mille kilomètres heures et dix mille mètre d’altitude dans un fer à repasser ou bien inventer la bombe atomique…

On peut en avoir un illustation en visitant le site http://www.darwinawards.com. En résumé il s'agit d'un prix  remis à titre posthume à  ceux qui, dans l’année,  ont perdu la vie de la façon la plus idiote possible contribuant ainsi à l’amélioration de l’espèce humaine.

A la relecture de billet je le trouve un peu fouillis, ça doit être la fatigue a moins que ca soit l’agacement produit par cette putain de reprise de jingle bell (y sont chiants ces américains avec leur noël à la con…).

Or donc je vais cesser la rédaction de cette chronique pour aller embarquer.  Je me demande dans quelle mesure il serait à propos de faire une radio des dents à chacun au moment de l'embarquement pour faciliter l'identification des corps pour le cas malgré tout probable où une mouette viendrait  nonchalamment s’engoufrer dans un réacteur au décollage…

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

HC 07/09/2006 09:27

J'aime beaucoup ta façon de dire des choses vraies sur un ton humoristique. On ne peut que sourire, mais ça porte à réfléchir.Pour ma part, je suis sûr que si on se rappelait de la mort à chaque fois qu'on monte dans une voiture, on conduirait beaucoup mieux (moi je sais que je ralentis fortement à chaque fois que ça m'arrive).D'autre part, regarde un livret de famille, et tu verras que chaque page consacré à un membre de la famille est coupée en deux : en haut pour la naissance, en bas pour le décès.et puis il vaut mieux déclarer de son vivant qu'on souhaite donner ses organes après ça mort, ça évite de tracasser inutilement les proches quand ça arrive.

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or