Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 17:42

malibu-logo.jpgQuand j’étais petit j’avais très peur de la fin du monde. J’avais entendu qu’il arriverait un jour ou le soleil s’éteindrait, rendant impossible toute vie sur terre et qu’avant ça il deviendrait énorme et brûlerait tout sur terre, un peu comme le grille-pain le matin quand on a mal réglé le thermostat et qu’on a oublié une tartine à l’intérieur pendant qu’on est parti prendre sa douche, mais en pire.

Plus tard, je découvrais la bombe atomique (enfin c’est pas moi qui ai découvert la bombe atomique mais disons qu’il y a un âge où, je ne sais plus trop comment, j’ai découvert son existence) et sa capacité à nous faire basculer dans l’ère des insectes et je faisais parfois d'angoissants cauchemars de champignons.


Aujourd’hui je me demande surtout quel jour de la semaine ça va tomber la fin du monde ? Est-ce que ce sera un lundi alors que tout le monde sera de mauvaise humeur (comme souvent le lundi), ou bien un mercredi alors que les enfants n’auront pas école, ou bien encore un samedi soir alors que la planète sera ivre morte (comme souvent le samedi soir) et trouvera jolis tous ces champignons dans le ciel en vomissant son morito malibu sur le parking du macumba club.

Cet objet nécessite un plugin pour être lu ou le fichier n'est pas accessible.
Vous pouvez tenter d'ouvrir directement le fichier par ce lien.

Skeeter Davis - The end of the world

Partager cet article

Repost0

commentaires

CF 03/12/2007 17:34

dis donc, t'as le moral en ce moment LOL

fcrank 03/12/2007 10:12

toi t'as pris espagnol en LV1, ni même LV2 ! c'est pas "morito", c'est "mojito"!!

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or