Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2007 1 29 /10 /octobre /2007 20:38

flammable.jpgDans la hiérarchie des mensonges, tout en bas de l’échelle, il y a le mensonge éhonté.

Le mensonge éhonté se pratique dès le plus jeune âge.

Par exemple, enfant, il m’arrivait de faire brûler des bougies quand j’étais seul à la maison (j’ai depuis toujours une fascination totale pour le feu).

Seulement voilà, à l’époque, jouer avec le feu m'était interdit, aussi lorsque j’entendais mes parents rentrer, je me dépêchais de camoufler d’un souffle les flammes de ma désobéissance.

A chaque fois trahi par l’odeur caractéristique de la bougie étouffée en catastrophe, ma stratégie était toujours la même : je niais obstinément l’évidence : non je n’avais pas fait brûler des bougies, et non je ne sentais rien de particulier.

Le mensonge éhonté peut également se pratiquer à l’âge adulte. Ainsi le dentiste vous prévient que ça va faire un peu mal et le chauffeur de taxi vous annonce que sa machine à carte bleue ne marche pas.

Cet objet nécessite un plugin pour être lu ou le fichier n'est pas accessible.
Etienne Daho - De bien jolies flammes

PS : les lecteurs les plus attentifs auront noté que ce billet ne comporte pas à proprement parler de chute. En fait j'en avais écrit une très chouette mais il se trouve que le papier sur lequel je l'avais notée a été mangé par la femme de ménage.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Chondre 04/11/2007 20:38

Euh, c'est quoi ta marque de femme de ménage, hein?

Matoo 29/10/2007 23:48

Moi j'aimais bien jouer avec la cire de bougie... déjà un peu SM sur les bords. Huhuhu. :))

Nanaimo 29/10/2007 21:33

C'est une idée où il souffle comme une vague de Dahomania sur ce blog ?

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or