Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 21:50

edam-img.jpgJe m'étais souvent rendu à Amsterdam pour le travail, mais le plus souvent, d'Amsterdam, je n'avais vu que l'aéroport, des kilomètres d'autoroute, l'usine du client visité, à nouveau des kilomètres d'autoroute puis l'aéroport encore.

L'arrivée à l'aéroport d'Amsterdam, samedi matin avait donc un petit air de déjà vu, si ce n'est que pour une fois, l'avion n'était pas plein de businessmen usés à force d'allers et retours à l'autre bout de l'Europe condensés en une journée trop longue.

Quand on arrive à Amsterdam, on se rend assez vite compte qu'ici on aime bien les couleurs agrumes et que du coup on a décidé de peindre les trains en jaune et les maillots des joueurs de foots en orange.

Au début, il n'est pas très facile de s'orienter dans cette ville là : tous les canaux se ressemblent, et puis en général, au moment où on referme le plan, on ne se rappelle plus du nom de la rue que l'on doit prendre (force est de constater que les consonances de cette langue ne nous évoquent rien : parfois, on se racle la gorge et un autochtone vous répond avec le sourire)

Au bout d'un moment, ça devient encore plus dur de s'orienter tellement le vapeurs de shit inhalées dans la rue émoussent les capacités d'orientation (qui en ce qui me concernent sont déjà assez faibles).

Quand on visite une capitale européenne, on a toujours plein de stéréotypes en tête et parfois on est un peu déçu : à Amsterdam, il n'y a point de moulins et pas de champs de tulipes, tout le monde ne sirote pas un verre de lait (erk) à la terrasse des cafés.

En revanche, il y a bien de l'herbe à tous les coins de rue, des filles à louer dans des vitrines éclairées au néon rouge, et le bruit des tramways qui fait qu'on a du mal à entendre les marins qui chantent, dans le port, au loin.

Cet objet nécessite un plugin pour être lu ou le fichier n'est pas accessible.
Vous pouvez tenter d'ouvrir directement le fichier par ce lien.

Benjamin Biolay - La pénombre des Pays-Bas

Partager cet article

Repost0

commentaires

Nicolas D. 15/05/2007 10:50

" ici on aime bien les couleurs agrumes et [...] du coup on a décidé de peindre les trains en jaune et les maillots des joueurs de foots en orange."Ton article éclaire d'un coup à les yeux les coloris des croûtes et des pâtes de ces fromages hollandais aux jolis noms maastrichiens (Maasdam, Gouda... le dernier se prononçant avec ce g néerlandais qui râcle dans le palais...)

Welcome


undefined
Un blog de chroniques sur tout et surtout sur rien...
Ce site est mis à jour des fois le week end mais des fois à d'autres moments aussi (ou pas).

 

Rechercher

Log

Traces

Locations of visitors to this page

compteur gratuit
visiteurs
Cliquez ici (ou bien alors sur l'icone) pour consulter ou laisser un timot sur le livre d’or